Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

Vous devriez lire fuck my cancer

mardi 28 avril 2015 - Commentaire : 0

Accueil » Vous devriez lire fuck my cancer

J’ai reçu fuck my cancer avec une gentille dédicace de Manuela Wyler. On se connait depuis pas mal de temps sur twitter. Je l’appelle Ma, elle a fait des choses extraordinaires comme raconter les histoires des juifs déportés. C’est un travail important qu’il faut saluer. Elle fait de la cuisine aussi  (GENRE LES MEILLEURES CONFITURES EVER). Enfin, elle fait plein de trucs mais c’est pas ça qui nous amène.

fuck-my-cancer

Fuck my cancer raconte le cancer du sein de Ma. Il raconte les soins, la prise en charge et le reste sans langue de bois. C’est triste. C’est parfois drôle et ça se lit d’une traite.

Vous devriez lire fuck my cancer parce que ça parle de notre système de soins.

Ma raconte son traitement pas à pas. Elle parle des centres de soins et des soignants. Elle montre comment le système déshumanise les patients et robotise le personnel de soin. Elle parle de ce qui nous arrive à tous quand on tombe sur un médecin spécialiste qui n’a pas lu notre dossier ou sur un radiologue qui te regarde à peine parce que tu es la cinquantième personne de la journée. Elle te narre les retards sans excuses, les petits incivilités qui font qu’en plus des effets secondaires et de la souffrance de la maladie, tu dois subir l’être humain.

Elle raconte aussi les problèmes administratifs et les incongruités du système de prise en charge. Une carte vitale qui ne se fait pas ou si, mais au bout de 6 mois et après pléthores de relances et d’articles sur son site.

Ma raconte ça avec humanité. Elle critique parce qu’elle a vu, elle valorise aussi les infirmières qui font leur job avec une grande empathie et tous ses autres : les aidants, les soignants,…

Et sinon je voulais faire une ouverture classe avec une citation latine mais je connais que celle dans astérix ou dans odilon verjus. Donc j’ai préféré rien faire.

Bisous et courage Ma

Et allez acheter le livre !

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *