Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Art par

Un Monde en Pièces

samedi 15 octobre 2016 - Commentaire : 0

Accueil » Un Monde en Pièces

Aujourd’hui, je vais vous parler d’Un Monde en Pièces, une BD plutôt chouette faite par deux frangins, Gaspard et Ulysse.

C’est ce qu’on appelle un webcomic, une BD en format épisodique et lue (gratuitement ici) sur internet. Le format s’est démocratisé dans les 10 dernières années et a permis à énormément d’artistes (connus ou pas) de faire connaître leur oeuvre. Le webcomic permet d’utiliser les possibilités d’un nouveau format par le biais de technologies et techniques qu’on ne peut avoir sur un format papier.

Un Monde en Pièces

C’est ce qui est fait ici, puisqu’Un Monde en Pièces anime ses dessins donnant un mélange hybride entre BD et animation, le tout en format vertical, afin de coller aux habitudes des scrollers que nous sommes.

Lorsque j’ai demandé à Gaspard (le scénariste, qui est aussi plein d’autres choses et très intéressé par la géopolitique) ce qui a fait qu’ils ont choisi ce format pour raconter leur histoire, il m’a répondu: « En fait au départ, on voulait faire une bd classique. Mais il se trouve qu’on bosse tous les deux dans le web, et qu’Ulysse venait de réaliser un web-doc Iranorama sur l Iran, pour lequel il a travaillé en web.Et on a aussi été influencé par le blog de Boulet par exemple, dont on est ultra fans, et qui a commencé a faire pleins de trucs numériques… Donc Ulysse a commencé a essayer un peu comme ça a faire des longs scroller, des animations en boucle… Et en fait on a trouvé ça très joli, et très marrant a faire. Maintenant ce projet web transitoire a un peu pris le dessus sur le print »

Qu’est ce que c’est cool la fiction, quand même!

Depuis toujours, elle a servi aux personnes à faire des parallèles avec la réalité, d’Orwell à More en passant par Zola, Stone, Spielberg, ou encore Sacco. D’ailleurs, ce dernier est un pionnier du documentaire BD, mais je m’égare, revenons à nos moutons. Ou plutôt, à nos pions, puisqu’Un Monde en Pièces, sous son titre obscur à priori est exactement ça: un monde en pièces d’échec.

Mais pas n’importe quel monde, le notre, sublimé par une vision qui s’approche de celle d’Hammett, Chandler ou Himes dans leurs romans noirs. Un monde de magouilles, de Tours, de Fous, de Rois et Reines où tous les coups sont permis.

D’ailleurs, Gaspard cite aussi en référence Sin City et Blacksad en références, la première pour le côté pulp en noir et blanc, la deuxième pour le fait d’utiliser des humanoïdes avec des têtes autres (dans Blacksad, des animaux, ici, des pièces d’échec).

Un Monde en Pièces

Pour ma part, j’ai été bluffé par la technique et la maîtrise dans la narration, amateur de bande dessiné comme de films noirs ou de littérature appartenant à ce genre, je suis tombé sous le charme de cette série qui en est à son troisième épisode et qui sortira chaque semaine jusqu’à l’épisode 7 (ils en ont 7 autres terminés qui seront publiés soit sur le net, soit sur papier). Ca m’a rappelé Sin City et Blacksad, mais aussi Grandville de Talbot ou encore Cité 14 (que je conseille vraiment à tous les gens du monde).

Je ne vais pas vous gâcher votre plaisir en vous en disant trop, et vous laisser avec les mots de Gaspard encore une fois, à vous de lui donner tort ou raison:

« on voulait essayer de pas se contenter juste d’une bonne idée, mais d avoir une histoire qui se tienne et un dessin au niveau. Et j espère qu’on y est a peu près arrivés! »

Sur ce, le lien: http://un-monde-en-pieces.com/

Poutous dans les fesses.

 

 

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *