Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Art par

Namor: Voyage au Fond des Mers

mardi 22 novembre 2016 - Commentaire : 1

Accueil » Namor: Voyage au Fond des Mers

Tiens, j’ai lu une chouette BD l’autre jour, ça s’appelle: « Namor: Voyage au Fond des Mers », et c’est écrit par Peter Milligan et dessiné par Esad Ribi?.

dig012094_1-_sx400_ql80_ttd_

Vous savez ce que c’est l’ironie dramatique? C’est quand le spectateur/lecteur sait quelque chose que le ou les personnages ne savent pas. C’est un outil redoutable pour impliquer son audience et créer une oeuvre ludique, tout en jouant sur les attentes.

Peter Milligan le sait. Il sait aussi que lorsque vous vous saisissez d’une bande dessinée Marvel, vous SAVEZ que Namor, le prince des mers, existe dans cet univers là.

Quelle joie du coup de le voir jouer de ça en créant une histoire qui se passe en 1950 et qui envoie le Professeur Stein, un scientifique spécialisé dans la démystification, au fond des mers pour prouver qu’Atlantis et Namor n’existent pas.

En huis-clos, évidemment, le rationnel Stein sera confronté au reste de l’équipage du sous-marin, qui eux croient dur comme fer aux mythes entourant Atlantis, et qui savent que passé un certain temps et une certaine profondeur, le rationnel s’envole.

ribic-namor-sub-mariner-the-depths-issue-01-page-3-2ka7

Je n’en dis pas plus, si ce n’est que je vous conseille fortement la lecture de cette BD que j’ai découverte il y a deux jours, alors que je comblais mes trous dans la bibliographie de Milligan (un de mes auteurs préférés).

En effet, alliant intelligence, horreur, désespoir, folie, suspens, ce « Voyage au Fond des Mers » a ce côté pulp hyper agréable et se lit en un rien de temps tout en laissant un goût âpre qui reste après la lecture.

Evidemment, comme dans toutes ses oeuvres, Milligan nous parle de crises d’identités, et réussit à nous montrer avec clarté deux philosophies qui se confrontent, se bousculent, cohabitent, un peu comme le monde rationnel de la terre, et celui froid, secret et mystérieux des abysses.

Le dessin est vraiment cool aussi et inspire la terreur, l’effroi, le mystère et sait parfois être beau. J’aime bien Ribic en fait. C’est un des rares à pratiquer le réalisme poussé qui réussit à me faire bander de temps en temps par son iconisation et sa culture graphique qui a l’air d’emprunter à Frazetta.

Bref, c’est vachement bien!

P.S. Je suis le seul à penser que Namor ressemble à Klaus Nomi ici?

ribic-namor-33xu

Bisous

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *