Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Foodinge par

Jour de gras / La fougne

mercredi 18 janvier 2017 - Commentaire : 0

Accueil » Jour de gras / La fougne

Spécialité fromagère savoyarde, la fougne c’est tous les restes de fromage de l’année qu’on fait macérer avec du gras, de l’alcool de bois, les couennes, pendant deux ou trois saisons. C’est délicieux. Et gras. Rien de tel pour se refaire une bonne santé

L’hiver, le ski, les randonnées en montagne, ça creuse. Celui qui n’a jamais eu faim au point de fantasmer sur une biscotte ne sait pas ce que c’est qu’une fin de randonnée où on se jette sur une quignon de pain, un mini Babibel retrouvé au fonds du sac à dos ou un vieux carré de chocolat au lait. Imaginez donc ce que ça fait de se retrouver chez l’habitant après avoir erré une journée entière dans la montagne. Vous vous asseyez autour de la table en bois brut et vous rêvez au jambon de montagne, à une bonne grosse miche de pain et un Beaufort fermier de 36 mois. Des choses simples.
Sauf que le local a de la simplicité une approche différente et qu’il vous propose une recette de grand-mère inimaginable : La fougne.

la fougne

On va pas gâcher les restes en les donnant aux cochons!

La fougne, c’est tellement simple qu’on se demande pourquoi on n’en voit pas plus souvent au resto : c’est tous les restes de fromage de l’année qu’on fait macérer avec du gras, de l’alcool de bois et les couennes. On garde ça au frais pendant deux ou trois saisons et on le mange à l’étale (c’est à dire qu’on l’étale sur son pain). Oui, la fougne est au fromage ce que le Nutella est à la noisette : un accomplissement dans le gras régressif.
Mais attention, il ne faudrait pas tricher en employant des produits nobles dans une tentative de donner à la fougne un lustre inutile. Par exemple en remplaçant les restes de fromage par un vieux Comté, l’alcool de bois par de la vodka ou les couennes par de la graisse de canard. Non, la fougne se déguste parce qu’elle est modeste et paysanne. On ne transige pas avec le goût.

On ne résiste pas au plaisir de vos passer une scène de dégustation mythique (avec le titre priceless de la vidéo filmant la télé au caméscope).

Le plus dingue c’est que la fougne existe VRAIMENT

Oui, bon, la recette a été un peu tirée à l’extrême pour les besoins de la farce, mais la pétafine (c’est son vrai nom) est une recette du Dauphiné (comme le gratin dauphinois, autre hôte de marque pour la rubrique jour de gras) à base de fromages et d’eau-de-vie. Cette page de blog décrit tout cela très bien, je vous invite à la consulter pour en savoir plus et briller en ville (lors de votre prochaine soirée raclette par exemple) : http://www.taptoula.com/la-fougne-petafine-recette-au-fromage-traditionnelle-des-montagnards/

la fougne

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *