Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série par

Moon de Duncan Jones retour sur un un grand film de SF récent…

lundi 30 janvier 2017 - Commentaire : 0

Accueil » Moon de Duncan Jones retour sur un un grand film de SF récent…

moon

Aujourd’hui je tenais a revenir sur un excellent film de SF qui a marqué ses dernières années a savoir Moon de Duncan Jones. Huit clos claustro angoissant qui remet au gout du jour la science fiction un peu mise de côté durant les deux dernières décennies.

moon

L’histoire : Sam Bell (Sam Rockwell) vit depuis plus de trois ans dans la station lunaire de Sélène, où il gère l’extraction de l’hélium 3, seule solution à la crise de l’énergie sur Terre. Souffrant en silence de son isolement et de la distance le séparant de sa femme et de sa fille, il passe sont temps à imaginer leurs retrouvailles. Mais quelques semaines avant la fin de son contrat Sam se met à voir et à entendre des choses étranges… Là va éclore l’effroyable vérité au sujet de son séjour sur la station.

moon

Moon est peu être l’un des meilleurs films de SF de ces dernières années. Réalisé par Duncan Jones alias Zowie Bowie second fiston du grand et regretté David Bowie dont ce fut le premier film. Et autant dire qu’il s’agit là d’un petit bijou de SF qui n’à aucune peine a surfer dans la veine d’un Silent Running ou Solaris. Si Moon est une vraie réussite, c’est non seulement à cause de son jeune et talentueux géniteur, mais aussi et surtout par la magistrale interprétation du trop rare Sam Rockwell qui est bouleversant dans le rôle de ce gardien solitaire. La mise en scène sobre et efficace nous fait naviguer de l’angoisse à la tristesse de façon fort subtile. Le tout baigné d’une bande son enivrante signée Clint Mansell qui depuis la célèbre (et à présent rébarbative) bande originale de Requiem for a dream n’avait pas signé une telle partition.

Mais Sam Rockwell n’est pas seul dans cette entreprise réussie car le génial Kevin Spacey prête sa voix magnétique à l’ordinateur de bord qui accompagne Sam et participe a conférer cette atmosphère inquiétante, laconique, angoissante et poignante qui fait de Moon l’un des films de SF les plus intelligents de ces dernières années. Les films qui ont suivi comme le sympathique Source Code ou le mauvais choix que fut Warcraft attestent certes d’un talent certain, mais ne sont pas les réussîtes de ce premier film magnifique. Hors la chaine Netflix soucieuse de produire des produits de qualités vient en cette année 2017 de lui produire un spin off a son Moon intitulé Mute et qui se déroulera dans l’univers de Moon et qui aux vues des premières images qui circulent sur le net fleurent bon le Blade Runner donnent fortement envie de voir ce que ca va donner. En tout cas je ne peux que vous conseille ce petit bijou de SF qu’est Moon.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *