Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Art par

Judge Dredd, précurseur de Jurassic Park

lundi 20 février 2017 - Commentaire : 0

Accueil » Judge Dredd, précurseur de Jurassic Park

De Judge Dredd, vous connaissez sûrement le film de 1995 avec Stallone et éventuellement celui de 2012. Les deux sont un peu nazes.

Ce que vous ne savez peut être pas, c’est qu’en BD, Judge Dredd existe depuis 1977 et est un des personnages modernes ayant la plus grande longévité et portant le plus clairement son propos politique.

En effet, on parle d’un flic dans un monde où la police est toute puissante et représente l’exécutif, le judiciaire, et le législatif. Dredd est un de ces flics, le plus connu et le meilleur d’entre eux, ce qui n’en fait pas un mec sympa pour autant. Aucune série de BD ne s’est évertuée à ce point à dénoncer les abus policiers. Et elle a souvent été aussi contemporaine qu’en avance sur son temps.

Le cas dont je vais vous parler aujourd’hui est celui de Satanus. Non, ce n’est pas le nom d’un trou de balle en forme de pentacle, mais celui d’un dinosaure qui fait son apparition en 1978 dans la saga nommée « Cursed Earth », traduit littéralement par « terre maudite », faisant référence au désert nucléaire séparant Mega City One et Mega City Two (New York et Los Angeles).

Ce désert est peuplé de dégénérés faisant leurs propres lois, de mutants tarés, de marginaux laissés pour compte.

C’est au sein de celui ci que l’on retrouve un parc d’attractions laissé à l’abandon, mais pas n’importe lequel. Un parc peuplé de dinosaures recréés grace à de l’ADN trouvé dans d’anciens fossiles. Le parc a dégénéré, la nature a repris le dessus, et Satanus, le T-Rex sanguinaire règne sur les alentours où les habitants offrent au dinosaure les personnes qu’ils trouvent en train d’errer dans le coin.

Oui, donc c’est 12 ans avant que Michael Crichton écrive Jurassic Park, et 15 ans avant que Spielberg ne le réalise. Loin de moi l’idée de retirer le génie d’exécution des deux oeuvres, mon propos ici n’étant rien d’autre que « Regardez, ça se ressemble! »

Effectivement, si quelqu’un d’autre que Crichton avait repris l’idée, j’aurais peut être tiqué un peu plus, mais il faut savoir Que Crichton est aussi le scénariste et réalisateur de Westworld en 1973 (oui, ce Westworld là, celui qui a inspiré la brillante série diffusée il y a de ça quelques semaines) (je vous vois venir, et je vous emmerde, Westworld, c’est génial!), du coup, il a un forcément inspiré les auteurs de la BD pour ce qui est des parcs d’attractions qui tournent mal.

Bref, je me suis dit en relisant la saga que ça pourrait vous intéresser. Et si vous voulez commencer à lire du Dredd, « Cursed Earth » est la meilleure saga pour commencer. Elle vient d’être rééditée en anglais récemment en version non censurée vu qu’il y avait des parties concernant une guerre entre une ville dirigée par Ronald McDonald et une ville dirigée par le Burger King qui n’avait pas pu ressortir jusqu’à aujourd’hui pour des raisons de droits.

Voilà.

Des bisous.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *