Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac, Musique par

Blondie essaime de nouveau avec Pollinator. Du miel pour nos oreilles?

lundi 15 mai 2017 - Commentaire : 0

Accueil » Blondie essaime de nouveau avec Pollinator. Du miel pour nos oreilles?

Ami lecteur, tu connais sûrement ce fameux groupe – ou plutôt ce duo amoureux entre une fille (Debbie Harry) et un garçon (le moins célèbre, mais plus important, Chris Stein) – qu’est Blondie, groupe de punk-disco-pop, iconique dans les années 70-80. Après deux derniers albums dispensables et pécuniers, ils reviennent comme des pollinisateurs, avec un son rajeuni par des artistes d’aujourd’hui, dans un nouvel opus : « Pollinator ». Nos jolies oreilles s’épanouissent-elles, telles des fleurs en éclosion?


En ce qui me concerne, à force de faire du « fan service », on se retrouve à se repomper constamment. C’est de l’auto-plagiat et, même si c’est important en termes de différenciation et de positionnement musical (beurk, des termes MKG!) afin de créer une œuvre artistique cohérente pour la postérité, c’est peu novateur.

Alors oui, il y a beaucoup de pollinisations, ou plutôt de collaborations, notamment : Johnny Marr, l’ex des Smiths, les « Hit Makers » Sia et Charli XCX, Dave Sitek de TV On The Radio, Dev Hynes alias Blood Orange, Nick Valensi des Strokes… Mais comme le dit Debbie Harry, ce disque est encore un « hommage ». Des producteurs qui donnent leur définition de l’univers Blondie. 


Ainsi, les fleurs éclosent se fanent vite. Tu apprécieras l’écoute de cet album, sûrement. Mais éventuellement, voire certainement, tu auras envie de réécouter des originaux plus anciens et meilleurs, comme Heart Of Glass, Rush Rush to The Yayo, Rapture ou Tide is High.

Sur Pollinator, l’univers musical est toujours aussi ouvert, du rock à la pop eighties. Il y a des titres que j’aime bien comme Best Day, Fun ou Already Naked. La voix de Debbie a légèrement vieilli, moins cristalline, mais plus rocailleuse. Le style très pop, les claviers sont un joli hommage à de vieux titres comme Denis ou Picture This.


En conséquence, je ne conseille cet album qu’à des vrais fans, pour qui ce disque aurait un côté sentimental et nostalgique. Pour ma part, écoutez d’abord leurs anciens albums, découvrez le Blondie des 70-80’s : vous aurez l’envie d’écouter ensuite Pollinator, ou pas. Les idoles du passé deviennent souvent des reliques.

Allez, comme on dit dans le Sentier : « On laisse ça chance au produit! », écoute cet album surtout si tu es fan du groupe, ça va te plaire :

Et regarde ce joli clip, très Fun :

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *