Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

News par

Download Paris 2017 : c’est parti !

vendredi 9 juin 2017 - Commentaire : 0

Accueil » Download Paris 2017 : c’est parti !

Ce weekend a lieu la deuxième édition du Download Paris. Une soixantaine de groupes de Rock plutôt couillu et de Metal plutôt mainstream se partageront les trois scènes du festival qui commence cet après-midi. Toujours sur la brèche, Anotherwhiskyformisterbukowski sera de la partie.

Moi, vous me connaissez, je suis toujours partant pour écouter du Metal, une pinte de binouze à la main. Donc quand j’apprends qu’un gros festival se tient pas très loin de chez moi, je suis plutôt content. L’événement parisien se déroulant une semaine avant le Hellfest, j’avais l’an dernier privilégié le festival de Clisson. Cette année vous me verrez arpenter les pelouses de la BA 217, la base aérienne francilienne qui accueille le Download Paris. Délaissant hippodrome de Longchamps de l’édition 2016, les organisateurs du Download ont choisi un lieu excentré (la BA 217 se situe en banlieue sud, à une grosse demi-heure de RER du centre de Paris), probablement pour des raisons de voisinage.

Download : le concept

Le Download est organisé simultanément à Paris et à Londres. Une grosse partie des artistes se produisent successivement sur les scènes françaises et britanniques durant le weekend. Organisé par le mastodonte du music business, Live Nation, le festival propose quelques exclusivités, des groupes qui ne se produiront pas dans d’autres fest français durant l’été. Ce fut le cas de IRON MAIDEN en 2016, cette année, c’est le groupe américano-arménien SYSTEM OF A DOWN qui illumine l’affiche de l’événement. Ils se produisent samedi soir et ça promet d’être chaud bouillant.

Le reste de l’affiche n’est pas dégueu non plus, dans le genre musique énervée.

download Paris

Les concerts démarrent en milieu d’après-midi (sauf sur la scène dédiée du camping où ça commence à midi), il y a deux mainstage et une scène alternative. A mon avis (mais je vous confirmerai ça dans mon fest report la semaine prochaine), la plus grosse différence par rapport aux festivals se déroulant en province c’est qu’il y aura beaucoup plus de visiteurs sur une ou deux journées, proximité de Paris aidant. On peut donc supposer que ce vendredi sera plutôt cool et que le gros du public ramènera sa fraise pour les affiches monstrueuses de samedi et dimanche.

Tout ce que je n’ai pas dit se retrouve sur le site internet du Download Paris : http://www.downloadfestival.fr/fr
Une appli smartphone est également disponible dans les store.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *