Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Rusty Shipp, les trublions du rock alternatif dynamitent la scène

mardi 8 août 2017 - Commentaire : 0

Accueil » Rusty Shipp, les trublions du rock alternatif dynamitent la scène

RUSTY SHIPP est un trio de rock alternatif originaire de Nashville. Leur premier album, sorti en juin est une énorme surprise : c’est un disque bourré d’audace, de feeling et de talent. Une bouffé d’air frais qui fait du bien.

Dans le paysage rock un peu terne de ces derniers mois, noyé sous les sorties plus anecdotiques les unes que les autres ça fait du bien de tomber sur un disque qui sorte du lot. Surtout quand il sort du lot par ses qualités, bien sûr!

Ma découverte du jour s’appelle RUSTY SHIPP, c’est un power trio fondé en 2013 à Nashville autour du singer-songwriter et guitariste Russ T. Shipp. Leur premier album, Mortal Ghost est sorti le 6 juin 2017. Il est distribué par le label Valinor Records.

“I really think what we have are the best songs on the market, because I’m convinced that I out-work and out-think the average songwriter. I’ve put over 10,000 hours into songwriting, and now I have a vast arsenal of interesting music fragments to choose from when assembling songs. So you’ll never, ever hear any filler on a Rusty Shipp recording. Every part of every song is meticulously plotted out with the best bits of music and ideas I’ve accumulated for more than a decade.” (Russ T. Shipp)

RUSTY CHIPP est aussi génial, éclectique, audacieux et frais que les premiers MUSE.

Comme son homologue britannique Matthew Bellamy, Russ T. Shipp est capable de changer la tessiture de sa voix, alternant vibrato et falsetto comme un chef, multipliant les changements de climat au sein d’un même morceau : agressif / passif / agressif / passif. Et l’intendance suit, RUSTY SHIPP jouant des effets de contraste en insérant des passages acoustiques dans des compos agressives et amplifiées (« Hotel Bible », « Tip Of My Tongue »). Il y a un peu de NIRVANA dans RUSTY SHIPP (« Treading Water », notamment), un peu de Jeff Buckley aussi, quand Russ T. Shipp emprunte à son compatriote son chant plaintif et fantomatique (tout particulièrement sur « Crack Baby »). Rien à jeter dans la tracklist, les 12 pistes offrant chacune quelque chose, sans tomber ni dans la redite, ni dans le remplissage. Mortal Ghost est l’un de ces disques à la trackliste éclectique, variant les ambiances, les tempi et les genres. Ce choix de la variété peut étonner l’auditeur non préparé qui passe brutalement du plus agressif des moments rock (« Devil Jonah », « Caligynephobia » ou « SS Narcotic » par exemple) à des compos étouffées, lentes et mélancoliques (« Crack Baby », « The Lighthouse » ou « Song Of Storms »).

Si vous voulez vraiment vous rendre compte du talent du gang à partir d’un référent connu, je vous conseille chaudement leur cover de « Helter Skelter » (Les Beatles). Le trio livre une prestation parfaite. Respectant le rythme et le climat de la chanson mais y ajoutant sa patte, sa signature sonore. Peu de jeunes groupes se sortent aussi bien de l’exercice périlleux, et pourtant essentiel, de la cover.

Pour sortir de la nécrose dans laquelle semble se complaire une partie de la scène Rock, ça fait du bien de découvrir des groupes pleins de vie, de foutre et d’hormones, comme RUSTY SHIPP.

Site internet : http://www.rustyshipp.com
Page facebook : https://www.facebook.com/rustyshippband/
Bandcamp : https://rustyshipp.bandcamp.com/album/mortal-ghost

rusty shipp

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *