Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Moonchild / Voyager : un infaillible trip interplanétaire Neo Soul.

mercredi 16 août 2017 - Commentaire : 0

Accueil » Moonchild / Voyager : un infaillible trip interplanétaire Neo Soul.

Le trio de Los Angeles moonchild , composé d’une chanteuse et de deux multi-instrumentistes, revient comme à son habitude en catimini, avec un troisième album, toujours aussi RNB et Jazzy.


Cher ami lecteur, Lancenoire n’est pas qu’un amateur d’actualités musicales. Parfois, je préfère garder pour moi, certains titres ou disques qui me sont très personnels et que j’aime beaucoup.

Les sondes Voyager contenait des échantillons sonores humains à l’intention de formes de vie intelligente extra-terrestres. Moonchild revisite cette intention avec ce disque éponyme du projet de la NASA qui évoque toutes les différentes influences du groupe, ainsi que leur sompteuse largeur de spectre musical (je subodore).
Moonchild
En termes de style musical, tu y retrouveras fatalement des sonorités et des rythmes qui te rappèleront Eryka Badu et Jill Scott (<3), forcément très nu soul, où le romantisme se mêle à la nostalgie de la chair.

Ça ressemble aussi, parfois, à des choses plus anciennes comme Stevie Wonder (pendant sa bonne période des 70’s) avec un son plus authentique et délicat, doux et mélodieux. Et d’autres fois, ça a un côté plus edgy hip-hop voire dub step, dans le genre de Flying Lotus. En tout état de cause, Voyager est un album aux sonorités douces, délicates, aériennes, tendres et aimantes.

Moonchild
J’ai ma p’tite (grosse) préférence pour les titres les plus sensuels et affectueux : Cure, Hideaway, The List, Change Your Mind, Show You The Way, Let You Go. Puis, j’aime beaucoup d’autres titres jusqu’au boutistes dans leur style comme Every Part, Run Away et Now And Then.

Finalement, on se retrouve avec 80% de l’album et j’ai véritablement un coup de coeur pour cet opus. Il me fait penser inexorablement à ma chère et tendre qui est un peu trop branché métal. Et, même si Voyager n’est pas sa came, il me fait planer pour ses beaux yeux.

On écoute

Ainsi, je te conseille de le télécharger ou l’écouter en streaming dans n’importe quelle gargote musicale… car il est indisponible gratuitement. Et quand on l’a écouté une fois, on se dit que c’est pas plus mal…

Enfin, pour te faire rêver, le joli clip de Cure :

Bisous les bukowskiens!

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *