Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Le clip classe que j’avais loupé c’est Inigo Montoya et Mon amour abandonnique

mardi 5 septembre 2017 - Commentaire : 0

Accueil » Le clip classe que j’avais loupé c’est Inigo Montoya et Mon amour abandonnique

Inigo Montoya est revenu au printemps avec le titre amour abandonnique et grosse erreur de ma part je l’avais manqué

Il est vrai que les 4 garçons d’ Iñigo Montoya me manquait et je n’étais pas aller voir ce qu’ils étaient devenu. Je me contentais d’écouter de temps en temps le fabuleux nuit blanche . Ce fut donc un vrai plaisir lorsque je suis tombé sur ce clip grâce à ma serendipité légendaire. Le clip réalisé par ZEUG nous raconte un combat mythique, celui qui cherche à sauver l’amour. Retenir, lâcher prise et panser les blessures pour ne pas être seul.

C’est l’âpreté de cette lutte que le groupe veut nous faire ressentir et putain c’est beau. J’attends la suite messieurs, un ep peut être ou mieux un album ?

No More !
No More !
No More !
No More !
No More !
No More !
No More !

Depuis peu, nos deux corps se fissurent
Pièges où tomber, se perdre et disparaître,
Nos deux peaux muent et se déforment,
La maladie nous emprisonne, marque nos membres et nos visages.

Tous les jours, nous rêvions de flirt et de chairs,
Naviguions en maîtres dans un palais de glaces,
Tous les jours le miroir nous reflète une triste surprise, têtes apatrides,
Aurais-je demain des cornes ou des griffes?
Ma honte est un asile,(No More!)
Nous jouons ensemble à compter nos blessures.

No More !
No More !
No More !
No More !
No More !
No More !
No More !
No More !
No More !

Ma bête,
Les pilules sont inutiles, le poison est dans nos veines,
Alors oublies ta peine et reste avec moi,
Personne d’autre ne voudra de toi,
Personne d’autre ne voudra de moi,
Ta famille, ton chat, tous ont peur de nous et pourtant;
Nos baisers, nos caresses sont encore bien plus beaux quand nos lèvres et nos sexes; sont en lambeaux.
(No More!)Ne t’arrêtes pas, (No More !)
Ne t’arrêtes pas, (No More !)
Ne t’arrêtes pas, (No More !)
Car si la joie de vivre nous quitte pour de bon,(No More!)
(No More!) Nous serons jetés aux hyènes.

Mon fléau,
Je te vois t’égarer dans des fêtes !
Et déverser ton venin pour te venger des juges immaculés
Car la guerre est déclarée !
Oui la guerre est déclarée, ma belle,
Puisque nous sommes des bêtes, des monstres,
Et qu’ils nous craignent comme la peste.

Ta peur te fait fuir mais je te retiens,
A deux,
Tout ira bien, quittons la ville,
Vers l’inconnu et ses miracles
Nageons ensemble (No More!) (No More!)
Et montre moi ta force, (No More!)
Nageons ensemble.

Mon amour est vain, mais mon amour est d’or (x 5)

No More !
No More !
No More !
No More !
(Mon amour…)
No More !
No More !
(… est d’or !)
No More !
No More !

Inigo Montoya et Mon amour abandonnique

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *