Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Architecture of Chaos de Satanic : Non le Death Metal n’est pas mort!

mercredi 20 septembre 2017 - Commentaire : 0

Accueil » Architecture of Chaos de Satanic : Non le Death Metal n’est pas mort!

Né au crépuscule des années 80, le Death Metal souffle allègrement ses 30 ans et contrairement à la techtonic, c’est pas prêt de s’arrêter, démonstration par l’exemple avec Satanic, groupe de Death Oldschool dont l’album Architecture of Chaos est sorti cet été.

Je vous parle aujourd’hui de Satanic, un gang de Death Metal Oldschool originaire du Québec. Mais pour commencer, petite leçon d’histoire du genre.

Le Death Metal est un sous-courant du Metal inventé à la fin des années 80 à la fois aux Etats-Unis, en Angleterre et en Suède par des groupes d’ados mal dégrossis qui s’étaient donné comme principal défi de jouer le plus vite possible et d’être le plus agressifs possible. Le Death Metal a été à la mode au début des années 90 avant d’être supplanté par le Black Metal. Mais le Death n’a jamais disparu et il s’est même développé dans deux directions : hybridation avec d’autres sous-genres et développement de sous-sous catégories comme le Death Progressif, Technique, Mélodique etc… En conclusion, après trente ans d’existence, le Death se porte bien même si une grande partie du Death actuel n’a plus grand chose à voir avec le Death des origines. Forts de ce constat, des groupes récents et nostalgiques ont remis au goût du jour le courant originel.

Le Death Oldschool est pas mal teinté de Thrash Metal. Le son est crade, ça joue vite, le chant est un cri, la batterie est épileptique, les chansons ne respectent pas la structure refrain-couplet-pont et les thèmes sont plutôt sociétaux et pessimistes. Le Death Oldschool est une bonne porte d’entrée dans le genre parce que leurs chansons sont plus accessibles que d’autres sous courants extrêmes (comme le Brutal Death) ou « techniques » (comme le Death Progressif ou le Death Technique). Enfin, vous aurez certainement remarqué que cette vague Oldschool n’existe pas que dans le Death Metal, tous les courants du Rock sont saturés de groupes qui surfent sur la vague nostalgique avec plus ou moins de talent et d’inventivité*.

Satanic, true Death Metal from Trois Rivieres

Satanic est un power trio (guitare, basse batterie) de Death Metal avec un peu de Thrash dedans, tout ce qu’il y a de plus oldschool. Le gang a été fondé en 2010 à Trois Rivières au Quebec et on n’a pas affaire à des obsédés de la langue française puisque les gars chantent et écrivent en anglais, y compris leur présentation sur facebook, plus trve que trve :

« Satanic is a band from Trois-Rivières (Québec) spawned from the alliance of 3 evil souls obsessed with old school metal.
We honour and revere legendary bands before us that paved the way of true metal.
We deny modern society and we believe in the freedom of Satan.
We welcome chaos to come and we await doom with open arms.
The world will be SATANIZED!!! »

Je m’abstiendrai de citer leurs influences qui sont grosso modo toute la première vague de Thrash et de Death. On retrouve tout cela dans leur musique, mais les gars ont le bon goût de s’être créé un style personnel, qui me rappelle un petit peu celui de HEXECUTOR. Car à l’instar des rennais (Hexecutor, donc), les québécois ont à la fois le look, l’attitude et la musique, mais ils ont aussi quelques idées, une patte personnel et un chant crissant très crado mais totalement assumé. Bref, ça fonctionne bien.

Satanic sur le net
Facebook : https://www.facebook.com/SATANICthrashmetaltroisrivieres/
bandcamp : https://brutalrecords.bandcamp.com/ (page du label Brutal Records)
twitter : https://twitter.com/satanic6633

satanic

(*) Si vous voulez aller plus loin dans le Death Metal, je vous recommande l’écoute du onzième podcast de Metal Bla Bla (paru en septembre 2017) et justement consacré au Metal de la mort…

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *