Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

(dolch) un tout petit poignard dans les côtes du metal occulte

jeudi 9 novembre 2017 - Commentaire : 0

Accueil » (dolch) un tout petit poignard dans les côtes du metal occulte

(dolch) : petit poignard en allemand.

Parfait pour tout type de sacrifice, il sera fourni sans poule ni vierge, mais saura se présenter comme une source d’amusement sans fin lors de vos dîners de famille et autres thés dansants.

(dolch) - cover
(dolch) – cover

Oyé, oyé, gothiques et ténébreux de tout bord, délaissez vos growl et chants stridents, et rejoignez-nous sur les rives des voix de sirènes et autres tessitures sibyllines. Aujourd’hui, la secte des encapuchonnés et moi allons vous parler de (dolch). Cela m’est impossible de vous retracer histoires, historiques, légendes et trivia de toutes sortes de ce groupe, pour la simple et bonne raison que les allemands sont encore plus secrets que les plus sombres secrets de vos plus sombres secrets.

Apparus très certainement dans un brouillard évanescent au fin fond d’une épaisse forêt allemande un soir de pleine lune, ce groupe évolue avec brio dans les sphères les plus ésotériques des adeptes du dieu cornus.
Armés d’une chanteuse à la voix aussi douce et envoûtante que la plus douce et envoûtante des déesse de jadis, ils accompagnent ces chants de velours de riffs sombres et caverneux à faire pâlir les plus troubles d’entre vous. Ajoutez à ça une basse lancinante qui vous ceindra la nuque de sa lenteur entêtante, et saupoudrez de claviers clairs mais tout aussi enfumés, dignes de grandes cathédrales sombres et froides.
La recette marche, et l’on est sous le charme des obscurs créateurs de cette toile de son qui colle à la peau et réchauffera votre essence gothique.


La capuche vous ira à ravir.

 

PS : en moins occulte, le groupe a eu un regain d’intérêt suite à un split avec King Dude, le crooner sataniste désormais bien connu.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *