Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

Le marathon pour les nuls

jeudi 9 novembre 2017 - Commentaire : 1

Accueil » Le marathon pour les nuls

J’ai assisté au Marathon Nice-Cannes 2017.. Pas en tant que coureur hein, mais j’ai vu des choses, et faut que je vous raconte !

Je ne suis pas du tout coureur, moi je suis un benêt, il me faut un ballon et des joueurs adverses avec des coupes dégueulasses pour me faire courir.  Mais j’ai une femme sportive qui a fait le Marathon en équipe avec une amie, donc je me suis levé à 6h du matin, sous la pluie, pour aller les encourager (Je suis un homme génial, je sais). 

Pour les non-initiés, le marathon c’est une course de 42.195 kms à  faire le plus rapidement possible donc, sinon c’est complètement con.  Cette distance n’a pas été choisie au hasard, c’est la distance qu’a parcourue Phillipidès, un messager grec, entre Marathon et Athènes pour annoncer une victoire dans la bataille de Marathon. Comme quoi, les problèmes a la poste ne datent pas d’hier.

Les meilleurs mondiaux le courent en moins de 2h10 pour les hommes et moins de 2h20 pour les femmes (faites un effort pour l’égalité les filles.. on pourra pas toujours vous attendre). Bon ces gens sont des extraterrestres, déjà si il est bouclé en 4h/4h30 c’est plus qu’honorable.

En dehors du fait que courir pendant 4h c’est pas loin d’être con, il faut que je vous parle des gens qui le font. Il y a de tout, des hommes, des femmes, des jeunes, des vieux… C’est beau a voir, si tout ces gens n’avez pas une passion flippante pour les vêtements fluo! C’est quoi ce délire ? Du tee-shirt jaune, du legging zébré, des basket orange.. On dirait un rassemblement d’agents de la DDE. Bon sauf qu’il est 6h et que la DDE à 6h faut pas déconner. Et ça, c’est ceux qui ne sont pas déguisés. Parce que oui, non content d’en chier en tenue adéquat, certains se font un kif et le font déguisés. Et c’est comme ça que tu retrouvés à l’arrivée, à coté de Moise qui vomit toutes ses barres énergétiques.

C’est vraiment un délire spécial les courses, il y a de la musique, des gens qui s’échauffent partout, un speaker qui veut ambiancer tout le monde en faisant des vannes encore plus mauvaises que les miennes. Il faut vivre ça une fois dans sa vie. Même si, très honnêtement, je me demande comment tu peux te lever un matin en te disant « tiens.. et si je m’habillais en Casimir et je courais 42 bornes comme un connard en bouffant des quartiers d’orange et des barres protéinées qui filent la chiasse tout les 5 km ». Ces gens là ont un vrai soucis. Faut être attaqué pour aimer arriver en rampant au bout de la course pour gagner une médaille pourrie et une demi banane.

Oui vous allez me dire que la performance est belle, que se dépasser ça fait du bien.. Oui pour finir un Marathon, il faut en avoir du courage, que concrétiser un objectif aussi élevé peut donner de la confiance en soi. Mais moi j’en ai plein de la confiance.

D’ailleurs, je suis pas moins bon qu’eux. Je suis même peut être meilleur.  Alors vous en êtes témoins, le prochain marathon je le fais.  Il faut que ce blog soit représenté sur la scène sportive.

Rdv donc l’année prochaine, sans entrainement et en tenue fluo.
JE VAIS LES NIQUER LES Kenya !!!!!!!!!

marathon

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *