Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série par

Rétro Ciné : Miracle Mile de Steve de Jarnatt le film Pré Apocalyptique ultime idéal pour ce qui ne va pas tarder a nous arriver…

mercredi 15 novembre 2017 - Commentaire : 0

Accueil » Rétro Ciné : Miracle Mile de Steve de Jarnatt le film Pré Apocalyptique ultime idéal pour ce qui ne va pas tarder a nous arriver…

En ces temps de crise mondiale, de perturbations politico religieuse, de menaces terroristes fusants de partout, où il y a un an tout juste les américains ont élu le plus grand tordu de l’histoire de la politique (avec un certain moustachu méché) pour devenir le nouveau Président et maitre du monde. Je ne peux m’empêcher de penser que nous nous approchons à grand pas de la fin. Bon j’avoue j’en rajoute un peu (quoi que), mais il me fallait bien trouver un moyen quelconque de vous introduire… Oh non Mon dieu, que dis !? D’introduire dans ce magnifique blog qui m’a, avec une grande mansuétude, hébergé il y a de ça déja un bon petit bout de temps ce formidable long métrage qui à sa sortie m’a littéralement glacé le sang.

Ce film c’est Miracle Mile rebaptisé en France Appel d’urgence de Steve de Jarnatt. L’histoire : Harry (Anthony Edwards) rencontre Julie (Mare Winningham) une jeune femme dans le musée où il se rend quotidiennement. Il lui fixe un rendez-vous et retourne chez lui pour faire un somme mais pas de chance une panne électrique dans son immeuble le met en retard pour son RDV. Alors qu’il se retrouve bredouille devant le bar de son RDV, le téléphone sonne dans une cabine téléphonique jouxtant le bar, Harry répond : un soldat affolé lui annonce la destruction totale de Los Angeles dans 50 minutes…

Miracle Mile (3)

Ce qu’il faut savoir c’est que Miracle Mile est le nom d’un quartier de LA où se déroule l’action de ce bijou cinématographique réalisé en 1988 par Steve De Jarnatt (qui avait fait quelques années plus tôt le sympathique Cherry 2000) qui est sans doute l’un des films les plus terrifiant traitant de la menace de l’holocauste nucléaire.
Miracle Mile fait aussi parti de ces petits films sans budget qui pour le coup tiennent effectivement du miracle. Un film qui souligne à quel point de petites choses peuvent compter dans une vie et prennent une dimension pharaonique lorsque cette vie est sur le point de toucher a sa fin.

MiracleMile

Un beau film sentimental qui pourra vous paraître un brin niais et désuet. Des personnages ni beaux ni moches qui nous ramènent  à la réalité loin des stéréotypes hollywoodiens balisés de canevas formatés. Un métrage doté d’une efficacité redoutable renforcée par une bande son enivrante du groupe Tangerine Dream déjà responsable de la BO de Sorcerer, Near Dark ou Legend ou encore le dernier opus du jeu vidéo GTA… Bande son qui ajoute à l’ambiance crépusculaire du film un atmosphère sans pareil. La fin du monde et son cortège de scènes d’émeutes hallucinantes et qui pourtant tournées sur une rue et ne figurant qu’assez brièvement dans le film restent absolument terrifiantes et dépeignent avec brio la vraie nature de l’homme, une créature apeurée, brutale et complètement aliénée. En le revoyant cette semaine, je n’ai pu m’empêcher de penser que ce film pourrait être vu comme le préquel idéal à Terminator. Non seulement il y a des acteurs communs, mais l’ambiance est fort similaire. Pourquoi Skynet ne serait il pas responsable de cette soudaine fin?

Miracle Mile pics

Un film poignant et terrifiant qui me fait me souvenir que lors que j’ai vu ce film en 1988  j’avais séché un cours et j’étais retourné en cours après la projection du film complètement traumatisé… Un grand petit film qui va à 100 à l’heure qui a marqué profondément dans mon esprit alors très jeune et d’ailleurs même à bientôt 42 ans il me terrifie toujours autant… A Voir ABSOLUMENT… Et maintenant vous le pouvez enfin car le film vient d’être pour la première fois édité en France avec de jolis bonus et une copie restaurée.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *