Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Deep Frier : Simple comme du bon Punk

mardi 5 décembre 2017 - Commentaire : 0

Accueil » Deep Frier : Simple comme du bon Punk

Deep Frier est un groupe de Punk originaire du Canada. Ils ont fait une chanson qui s’appelle Jeremy, mais ça n’a rien à voir avec Pearl Jam.

Longtemps, j’ai boudé le Punk, cousin simplet du Rock. Je reconnaissais au genre le mérite d’avoir foutu un coup de pied dans la fourmilière dans les années 70. Mais je ne trouvais pas au Punk un intérêt énorme en soi. C’est comme le Grunge vingt ans plus tard : le courant a permis de remettre les choses en marche en bousculant les idées sclérosées de la décennie précédente, mais le Grunge en soi n’est pas un courant musical majeur et je doute que NIRVANA bénéficierait d’une telle aura aujourd’hui si Kurt Cobain ne s’était pas suicidé. D’après Chuck Klosterman (dans l’excellent livre : Fargo, Rock City), le suicide de Cobain est la démonstration de son jusqu’auboutisme artistique. Il l’a dit, il l’a fait. ça c’est Grunge, il jouait pas un rôle le mec, il était pas dans le spectacle mais dans l’expression de sa vraie souffrance, un peu comme Niklas Kvarforth le fera avec SHINING quelques années plus tard. Le Grunge et le Punk sont des genres dans lequel de jeunes groupes s’engouffrent à nouveau pour proposer une musique fraîche, viscérale et dépourvue d’artifices genre auto-tune ou pro tools. C’est un remède à la médiocrité de la musique commerciale actuelle mais aussi un bon moyen de se laver la tête entre deux disques plus compliqués de Rock ou de Metal.

Une guitare, un micro, un ampli = la vie.

Pour vous donner une bonne bouffée de Punk bien frais (ils viennent du Canada), je vous propose d’écouter l’EP Rockin’Right Hard publié par le gang Punk Canadien DEEP FRIER fin novembre dernier. Vous y trouvez tout ce que j’aime dans le Punk. C’est naturel, avec un jeu simple, pas de faux semblants, come as you are. Leur single s’appelle « Jeremy » et ils prennent la peine de préciser : « This isn’t a Pearl Jam cover, but a song about the NHL’s Patrick Roy. «  C’est plus un clin d’oeil qu’autre chose car l’écoute du morceau ne laisse planer aucun doute sur les inspirations des mecs. Ils ont peut être écouté PEARL JAM dans leur jeunesse, mais le disque doit aujourd’hui être accroché à un épouvantail pour effrayer les corneilles!
Ecoutez-moi ce riff autoroute, ce chant enragé, cette batterie d’une simplicité biblique. C’est beau. Les quatre morceau du disque sont de la même eau. Elles auraient pu être écrites en trente minutes sur un coin de table et enregistrées dans la foulée et c’est peut être exactement comme ça que ça s’est fait, mais c’est justement dans cette spontanéité sans chi-chi qu’on reconnait le bon Punk!

Deep Frier sur les internet

Facebook : https://www.facebook.com/deepfryernb/
Insta : https://www.instagram.com/deepfryernb/
Bandcamp : https://deepfryer.bandcamp.com/album/rockin-right-hard

Deep Frier

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *