Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Avenue de Rennes : le debut album de The Grey Merchant a des saveurs marines

samedi 16 décembre 2017 - Commentaire : 0

Accueil » Avenue de Rennes : le debut album de The Grey Merchant a des saveurs marines

Le trio d’indie rock The Grey Merchant a sorti son premier album hier. Il s’appelle Avenue de Rennes et compile tous les singles publiés par ce jeune groupe Irlandais. Neufs bonnes baffes d’indie rock / garage énervé.

Il y a moins de six mois, je vous présentais le travail de The Grey Merchant (http://anotherwhiskyformisterbukowski.com/2017/08/05/the-grey-merchant-cest-vraiment-marchand-de-sable/) en vous vantant les mérites de ce discret power trio originaire de Cork, en Irlande et de son rock garage indé bien pêchu. Je déplorais juste que le gang se contente de publier son travail sous forme de singles parce que le format a beau être dans l’air du temps et convenir à notre mode de consommation impulsif, moi je suis un peu oldschool et je préfère les albums. Pourtant, à l’instar de vos enfants qui n’écoutent la musique que sous format single et principalement sur Youtube, j’ai moi aussi été nourri aux vidéo clips et aux singles. J’avais dix ans quand le TOP 50 a fait son apparition sur Canal Plus et Europe Un. C’est avec cette émission mythique et grâce à son animateur Marc Toesca que je me suis construit ma culture musicale adolescente. C’est ainsi que le premier 45 tours acheté chez le (désormais disparu) disquaire de la rue du Faubourg Poissonnière était « Forever Young » d’ALPHAVILLE et le deuxième, « Don’t You » de SIMPLE MINDS. Il m’a fallu pas mal d’années pour comprendre que l’album est bien plus intéressant que le single et si aujourd’hui je suis heureux de vous présenter l’album de THE GREY MERCHANT, c’est justement parce que je trouve qu’un LP a beaucoup plus de sens.

Ce n’est pas le cas de tous les albums. Il y a ceux qui sont une compil de singles et ceux qui ont vraiment été pensé comme une oeuvre complète avec une cohérence d’ensemble et un concept, comme par exemple les vieux BLACK SABBATH avec l’alternance de compos heavy et agressives et de morceaux plus planants pour recharger les batteries entre deux agressions ou bien les vieux PINK FLOYD (Je ne vous fais pas un dessin, mais Wish You Where Here ou The Wall sont des disques qui s’apprécient surtout quand on les écoute en entier). La compil de singles n’offre pas cet aspect ensembliste mais puisqu’elle reprend souvent des morceaux composés sur une longue période, elle offre l’avantage de donner du groupe un panorama exhaustif. C’est le cas avec Avenue de Rennes qui reprend tous les morceaux publiés par THE GREY MERCHANT depuis leurs débuts et donne du gang Irlandais un bon panorama avec des morceaux plus énervés, d’autres plus calmes, un belle énergie, un beau grain et aussi une saveur marine.

avenue de rennes

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *