Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

C’est lundi : trois super groupes de Punk pour se remonter le moral

lundi 12 février 2018 - Commentaire : 0

Accueil » C’est lundi : trois super groupes de Punk pour se remonter le moral

Pour ne pas sombrer dans la sinistrose du lundi matin, quand tu redécouvres avec effroi que ton voisin d’open space pue des pieds et que le stagiaire du service, pistonné par ton boss est mieux payé que toi pour se les rouler toute la journée sur Tinder en faisant semblant de remplir un tableau Excel, je te propose de découvrir trois jeunes pousses du Punk. Parce que oui, le Punk, c’est la vie.

S’il y a bien une chose dont je me bats complètement les couilles, c’est les Victoires de la Musique. A égalité avec The Voice. A égalité avec les échanges futiles entre mes collègues de bureau, les discussions affligeantes à la machine à café, les postures grotesques des branlos de la couveuse à start-up interne, avec leurs barbes de hipster et leurs MacBook dernier cri sur lesquels ils glandent sur Facebook en se prenant pour Elon Musk. Certains lundi, j’ai envie de tout péter, comme dans cette vidéo où un mec défonce son ordi. Tu vois pas ? Si attends, je vais te retrouver ça.

Bref… en attendant de changer de job, je vais au moins te partager un peu de super Punk. Parce que s’il y a une chose qui me remonte le moral à chaque fois, et qui ne m’a jamais trahi, c’est la musique. Et en ce moment, je trouve que la scène Punk est vraiment hyper sexy. Avec plein de jeunes groupes qui n’en ont rien à branler et balancent des mandales. Certes ce n’est pas hyper original, certes ça joue parfois un peu à l’arrache, mais c’est plein de vie, d’énergie et d’envie.

Bags of cans de Fighting

Ils sont anglais, ils boivent des bières (dans la vidéo que j’ai pas mise mais que tu trouveras sans peine sur Youtube). Leur musique est minimaliste, ça fait presque penser à New Order tellement c’est minimaliste et low effort. Mais c’est justement ça qui est cool. La musique, c’est parfois pas évident de prime abord.

Unknow Yourself de Cecil Frena

C’est un groupe canadien et ils ont l’esprit Punk mais des compos un peu plus touffues que les gars de Fighting dont on vient de parler. Tu écoutes Unknown Yourself, ça ne dure que deux minutes mais il y a tellement de choses dedans que c’est plus rempli d’idées que l’intégrale des albums de Jul. En plus leurs artwork sont vraiment beaux et si tu vas mater le disque sur Bandecampe, il y a une illustration par chanson. C’est très cool.

Was it at least funny de bike thiefs

Canada toujours avec un groupe qui, à l’instar de Cecil Frena, a un esprit Punk mais des compos plus construites. Pas expérimentales (faut pas pousser, ça reste du rock), mais un peu dissonant et qui ose des sorties de route. En tout cas plus compliqué que le truc de base.

bonus : Limosine par The Bobby Lees

Hé ouais, il est comme ça tonton Hank. Il t’en annonce trois, il t’en donne quatre. Généreux le mec. Si vous trouviez les deux groupes canadiens un peu tordus, pas assez ligne droite du point A au point B, vous devriez trouver votre bonheur avec Limosine, le brûlot de moins de deux minutes vomi par les ricains de The Bobby Lees. C’est court mais vachement efficace. Le reste de leurs créations qu’on écoute sur Soundcloude est du même tonneau, avec une chanteuse qui n’a pas bu que des Vichy Fraise hier soir.

punk lundi

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *