Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

Electro Libre

samedi 11 décembre 2010 - Commentaire : 0

Accueil » Electro Libre

Je vous vois déjà venir : Oui l’électro c’est pas de la musique, ça craint, c’est juste des voix trafiquées pour vendre des disques… Stop ! En effet, je sais bien que pour certains, ce genre de musique fait seulement référence à des préjugés vieux comme le monde, du genre David Guetta qui mixe les mains en l’air (oui, il est très très fort).

Moi je vais vous parler du vrai électro, celui qui mélange les sons, les genres et les couleurs.

En parlant de couleurs, vous vous souvenez de la tecktonik ? Oui, je sais que vous y avez pensé quand vous avez lu le mot électro : crête à gogo, moulinets de bras et tee shirts rose fluo. Et bien je vous rassure, je ne vais pas vous en parler non plus.

C’est du groupe Massive Attack dont il sera question, une petite explication bien sympa sur différents points. Oui parce que pour moi, on ne peut pas parler de ce groupe sans parler d’Adrian Thaws, plus communément appeléTricky, ou le lutin de Bristol selon les préférences.

Commençons tout d’abord par parler du thème principal de cette chronique. Alors oui comme vous vous en doutez, le style de musique que produit Robert « 3D » Del Naja et ses acolytes n’est pas de l’électro pure. C’est un mélange de trip hop à base de samples, de soul ou encore de groove. Ce n’est d’ailleurs qu’à la fin des années 90 que le groupe se rapproche de ce genre de musique.

C’est au début de ces années 90, de 1991 à 1994 pour être exact, que le groupe fit une de ses collaborations les plus importantes et intéressantes : celle avec Tricky. Il apparait sur les albums Blue Lines et Protection. Ne se sentant pas faire parti du groupe, il décida de prendre son envol et connu un succès retentissant à la sortie de son album en 1995 : Maxinquaye.

Mêlant des influences musicales variées et étonnantes telles que l’électro, le reggae, le hip hop ; il arrive à produire un son unique et original. En plus de ça, il faut bien avouer que sa voix envoutante et inquiétante à la fois ajoute encore de plus de charme à ce chanteur hors du commun…

Sur scène, c’est un performer, jouant avec le public et assurant comme peu d’autres.

Niveau collaborations, il peut se permettre des choix assez originaux et ne s’en prive pas. D’ailleurs, l’album Nearly God est composé uniquement de duos. J’ai moi-même été agréablement étonnée du résultat de celui qu’il a fait avec Björk, qui s’intitule Black Coffee. Comme certains le savent peut être, cette collaboration -ci s’est mal terminée (Il emploierait maintenant le terme de « vampire » pour parler d’elle, boouuh le méchant), mais cela n’enlève rien à l’envoûtement que procure ce morceau.

Son dernier album date de septembre 2010, s’intitule Mixed Race, et il est bien bien sympa !

Quand au groupe qui a lancé sa carrière, leur cinquième album, Heligoland est aussi sorti cette année, et fait participer des artistes tels que Tunde Adebimpe ou Guy Garvey.

En parlant d’envoûtement, je vous laisse maintenant écouter ces quelques extraits, de Massive Attack ou de Tricky, c’est comme vous le sentez. Mais je vous assure que les deux, c’est bien aussi.

Dans ce genre de musique, pas de restrictions. On ferme les yeux pour apprécier encore plus, on bouge la tête en tapant du pied.

J’aimerais bien écouter tout ça avec vous, mais j’ai une chronique à aller penser. A la semaine prochaine !

@BeatMeUpp

Extraits musicaux:

Tricky – Early Bird (2010)

Tricky – Council Estate, Live @ Jools Holland (2008)

Massive Attack: Butterfly caught (2003)

 

M.B

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.