Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

On avait 16 ans #3

samedi 15 janvier 2011 - Commentaire : 0

Accueil » On avait 16 ans #3

Comme j’ai beaucoup aimé la chronique de @lobbiaz, je la reprends. Cette fois, c’est à mon tour de raconter mes 16 ans.

16 ans c’est l’âge où l’on pense qu’on va pouvoir changer le monde. Oui le monde! Quand j’avais 16 ans, je me la racontais anarchiste. J’avais lu 2 bouquins de Bakounine et j’arrivais  facilement à ravir le titre de rebelle de la forêt. J’avais les cheveux longs et le verbe fort de ceux qui n’ont pas grand chose à dire. J’avais apparemment mon petit succès chez la gente féminine (c’était le but d’ailleurs, on ne porte pas la même veste en cuir que Tyler Durden, à 400 francs, comme ça, par hasard!).

On ouvre ses esgourdes à toutes les musiques et surtout celles des amis. Voila donc deux des titres qui nous faisaient frénétiquement bouger la tête alors que nous avions abusé de vin rouge récupéré dans la cave du papa.

Nous pensions également que la philosophie prônée par ce dernier groupe était la bonne et la solution miracle. Grave erreur que de penser que des analphabètes du centre des Etats -Unis puissent réfléchir à une révolution. Oui mais à 16 ans, tu as la maturité intellectuelle de Lorie. Tu vois rarement plus loin que ton nombril et tu penses encore une fois, et c’est le fil conducteur, qu’une esquisse de rébellion sera synonyme d’effeuillage en règle par ta voisine de droite en cours de Français.

Ah cette chère (je m’en rappelle plus, on va l’appeler, Caroline !), elle était belle, fraiche, à croquer comme l’été. Je voulais la chérir, la prendre dans mes bras. Je voulais la faire danser langoureusement sur :

(Eh oui, je vous parle d’un temps où il ne s’était pas noyer dans l’Hudson!)

Après, je l’aurai…….. Oui, à cet age là, tu veux que ta voisine de droite te montre ses seins, te fasse des trucs porn. Sauf que ce n’est pas arrivé cette fois-ci. Du coup, je suis allé jouer à Pro Evolution Soccer 2 ou 3 avec mes potes en fumant et en buvant pour s’endormir à 4h du matin en rampant jusqu’au lit. On avait promis de faire notre commentaire composé sur les châtiments de Victor Hugo mais bon, si il n’en reste qu’un, je serai celui là.

M.B

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.