Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

1976 à Manchester, 2011 au Palais des Festivals de Cannes

lundi 31 janvier 2011 - Commentaire : 0

Accueil » 1976 à Manchester, 2011 au Palais des Festivals de Cannes

 

big david bowie ziggy stardust

Hier au couché j’avais l’esprit vagabond et le cœur en nuage orageux. Je venais de prendre une énième énorme claque énergique devant Arte. Le deuxième volet du documentaire Wild thing de Jérôme De Missolz intitulé La folle histoire du rock venait de me mettre dedans. A ras le bec dans le marasme post génie. Je n’aime pas tomber dans le c’était mieux avant… mais là franchement… c’était mieux avant. Au début je me dis: “oui oui les Beatles c’est vrai que ce sont de sacrés loulous ces types là, c’était sympa comme tout les années 60”, je fredonne Let it Be, je suis bien. C’est confortable les Beatles, c’est comme retourner chez ses parents et mettre les pieds sous la table, tranquille. Puis Arte passe la seconde et dans un temps record nous en sommes à la 4ème et ma carcasse est collée au canapé. C’est une cascade de génies qui n’en fini pas de se déverser dans mes oreilles à m’en crever les yeux. Le type te balance en 52 minutes qu’en grosso modo 30 ans le monde a connu: the Velvet Underground et Lou Reed et Nico, David Bowie et son Ziggy Stardust , Bob Dylan, the Rolling Stones, Nirvana, Jeff Buckley, Joy Division et Ian Curtis,  Iggy and the Stooges, Franck Zappa, Led Zepplin, John Lennon, Janis Joplin, Jimi Hendrix, the Pink Floyd, Andy Warhol, Prince, Michael Jackson, Queen, Blondie, Simon & Garfunkel , Madonna, Genesis, Depeche Mode, The Clash, the Sex Pistol, Deep Purple, Radiohead, the Smashing Pumpkins, the Doors, Motorhead, Aerosmith… J’étais sonnée. J’étais triste. Je repensais aux NRJ Music Awards.  Je pensais à Enrique Iglesias, à Ke$ha et à Justin Bieber. Je pensais à M Pokora, à Zaz et à Grégoire. Je sais qu’il y a autre chose et que le génie grouille encore. A 23h25 Tracks me redonne un peu confiance en ce nouveau millénaire. Mais j’ai quand même le vague à l’âme: la tendance est à la pop qui pue le cul. Je préférais le rock qui sentait le sexe.

 

http://videos.arte.tv/fr/videos/wild_thing_2_2_-3662664.html

@yelling

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.