Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Scène Not Ze Francos (Francofolies) du 15/07/2011

mercredi 20 juillet 2011 - Commentaire : 0

Accueil » Scène Not Ze Francos (Francofolies) du 15/07/2011

Comme nous avons un très bon Redac Chef sur le blog, j’ai eu la chance d’obtenir des places grâce à SFR Live Concerts pour la scène Not Ze Francos située au Casino de La Rochelle pendant la semaine des Francofolies 2011. SFR étaient omniprésents sur le festival, proposant à leurs abonnés de suivre les concerts sur le site dédié, mais aussi de disposer du wifi gratuitement. Impliqués également avec le concours SFR Jeunes talents qui proposait aux lauréats de passer sur une des scènes.

Not Ze Francos, située au Casino de La Rochelle sponsorisée plus particulièrement par Les Inrockuptibles et La Sirène (nouvelle salle de spectacle rochelaise) promeut des artistes encore méconnus du grand public, mais avec ce que j’ai pu en juger, ne le resterons plus longtemps .

Je tiens à préciser que les noms des groupes présents ne m’évoquaient que vaguement quelque chose : Le Prince Miiaou, Hushpuppies, Vismets et DJ Freak.

Après quelques péripéties (Casino -> Le Gabut -> Casino, à pied) je suis enfin arrivé, juste pour les 3 derniers morceaux du Prince Miiaou

Même mal placé, dans une salle quasi comble et surchauffée (je vous épargne donc la vidéo de mauvaise qualité) le concert était vraiment bien, ce groupe rock charentais (et oui) a mis une ambiance toute particulière oscillant entre des morceaux péchus et d’autres plus envoutants qui ont conquis le public. Je promets de me pencher sur ce groupe car il le mérite vraiment.

A 23h30 ce fut le tour de Hushpuppies, arrivants avec des dégaines de rockeurs british ils demeurent Perpignanais.

Après un premier morceau qui ne présageait que du bon, nous avons eu le droit à ca :


Et la je comprends que je risque d’assister à quelque chose d’énorme et la suite me conforte dans mon idée. Avec un chanteur n’arrêtant pas de jouer/parler avec le public (le charisme sur scène de ce mec est bluffant) et des morceaux plus survoltés les uns que les autres, c’est l’un des meilleurs concerts rock auquel j’ai assisté. Le chanteur et le bassiste ont fini en slam pour leurs 2 derniers morceaux, ce qui ne les empêchaient pas de jouer pour autant, génial !

Puis vers 00h30 ce fut le tour de Vismets, un groupe electro/rock Bruxellois.

Le chanteur m’a souvent fait penser à Jim Morisson (rien que ca) de part ses postures et sa façon de chanter, pour le reste cela ressemble à du Radiohead voir même à du Soulwax avec des parties au clavier vraiment bonnes. Les 4 membres de Vismets n’arrêtent pas une seconde, encore un super groupe sur scène !

Ce morceau n’est peut-être pas le plus représentatif de leur musique mais reste très énergique :

Malheureusement je n’ai pu assister au set de DJ Freak que j’attendais pourtant, mais comme à 02h15 rien ne présageait son début imminent et que j’avais la soirée finale des Francos le lendemain (qui fera l’objet d’un prochain post) j’ai décider de rentrer.
A noter que chaque entracte était animée par un DJ dont la prestation est loin, très loin de m’avoir convaincu.

Pour finir, j’avoue avoir passé une super soirée qui prouve que les Francofolies vont bien au-delà de la grande scène. Avec une programmation de qualité et une organisation (pour les 2 soirs) frôlant la perfection ce festival ne gagne qu’à grossir, nous en reparlerons.

Un grand merci à SFR Live Concerts pour m’avoir permis de vivre cette soirée et dont l’implication n’est pas étrangère à la réussite des Francofolies cette année. Il y avait même des transats pour les clients SFR à proximité des scènes en cas de fatigue…
Et un merci tout particuliers à Audrey et  Marie les contacts.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.