Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Odezenne – O.V.N.I.

samedi 10 septembre 2011 - Commentaire : 0

Accueil » Odezenne – O.V.N.I.

Après être passé par les Etats-Unis, puis le Japon, je vous propose aujourd’hui une découverte hip-hop française, parce que c’est agréable aussi de comprendre ce qui se dit. En l’occurrence je veux vous parler d’Odezenne.
Bien qu’ils soient assez peu connu, on les a vu récemment sur pas mal de médias, et semblent être en pleine ascension. En 2008 ils sortent leur premier album sans.chantilly qui s’est distribué de façon assez confidentiel, et en mars 2011 O.V.N.I. qui s’est bien plus fait remarquer.
Ces deux albums forment une assez belle continuité dans leur travail, mais je préfère vous parler du second, sans doute plus abouti. Donc O.V.N.I., qui signifie Orchestre Virtuose National Incompétent (je me questionne cependant sur ce ‘Incompétent’…) est un disque original, notamment au travers de son découpage en trois parties, de ces titres, dans un esprit décalé par rapport à ce qui se fait dans le hip-hop français en général.
D’un point de vue musical on est très très loin des prods guerrière et extra-lourde en vogue en ce moment. Leur musique, produite par Merlin, se situe davantage à un croisement entre électro/rock et hip-hop et se révèle à la fois profonde et raffinée, le fruit d’une putain de recherche sonore qui travaille dans le détail, un son vraiment unique en somme.
Par dessus on trouve les deux MC, Al et Jaco dans deux styles assez opposés, avec leurs textes improbables. Je dis ça parce que dans leur écriture, ciselée et poétique ou énigmatique un peu à l’image du son, on trouve des tas de choses mais traité de manière assez inhabituelle (pour du peura). Des histoires d’amours déchirés, des revendications sociales allégoriques, quelques portraits insolites, le tout traité avec un certain romantisme parfois, un réalisme saisissant à d’autres moments. En tout cas le résultat global en fait un objet artistique intéressant et je pense novateur.
Sinon un aspect que je tiens à souligner, je les aient découvert sur scène ou ils oeuvrent avec une danseuse, K-price, et DJ Lodjeez au platine (scratch), et jouent des versions live modifiées par rapport à leur son studio, ce qui est rare mais si cool.
Mais assez de mots passons aux clips : (Bonne écoute !)

Et moultes d’autres encore.

PS (Ils arrivent aussi que ça plaise à des gens qui n’aiment pas le rap)

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.