Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac, Musique par

Au vent des amours

mardi 20 septembre 2011 - Commentaire : 0

Accueil » Au vent des amours

walking-alone

Parler d’amour. De ces choses qui un jour, s’envolent sans un mot, virevoltent dans le vent, et s’étouffent en silence.

Elle fait encore le deuil ses sentiments. Belle femme. Trentaine d’années. Le fond de teint sert à cacher les rides naissantes. Les bras croisés. Un châle sur les épaules. La solitude l’accompagne.

Elle se demande si les histoires d’amour se terminent toujours ainsi. Dix ans de vie commune. C’est tellement cocasse de résumer tant de souvenirs et de sentiments par des dizaines de feuilles de papier, classées dans un dossier, lues par un avocat.

Ressasser, dans un cabinet en bois laqué, des souvenirs. Pour avoir la garde des enfants.

Les enfants. La maison. Lucky, le labrador. Tout est à partager, mais on ne partage plus ensemble dorénavant, c’est chacun son tour.

Les saisons sont passées, l’automne est entré doucement, sans faire de bruit. Les feuilles mortes de cet arbre, jadis si fourni, se décrochent au fil des jours. Pour ne laisser qu’un tapis orangé couvrir le sol.

Elle attend l’hiver. Mais toute seule, elle aura toujours un peu plus froid qu’à deux.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.