Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série / Youtube / Podcast par

Un dépucelage efficace

mardi 3 janvier 2012 - Commentaire : 0

Accueil » Un dépucelage efficace


 

 

Un dépucelage efficace

Si Marie (la vierge), a connu un miracle, la plupart du temps, l’hymen n’en sort pas indemne.

Lorient. 2010. Elles sont adolescentes et vivent au bord de la mer. Le temps des désillusions a sonné: la vie c’est de la merde, on se fait chier dans ce bled, mes parents sont des gros ploucs et de toute façon ils ne s’occupent pas de moi. Et vu que je suis jeune, j’aime faire la fête et j’ai le gout du risque : je me fais prendre sur la plage, à moitié bourrée (je suppose), un soir d’été, sans capote (c’est la crise bis: y’a pas de petites économies). Et comme un drame n’arrive jamais seul (le premier étant de vivre dans ce monde de merde), je tombe enceinte.

 

Camille leadeuse d’un groupe de fille de son lycée attend un enfant et l’annonce à ses copines. Elle arrive à les convaincre que cet enfant pourrait changer sa vie, lui permettre de connaitre un nouveau départ, reconstruire quelque chose de mieux. Et c’est à ce moment que l’utopie adolescente se propage comme la peste dans son groupe de copines en contaminant même les autres filles du lycée. Certaines se servent de ce prétexte pour se rapprocher de la leadeuse, tandis que d’un autre coté des rivalités se créent au sein du groupe. Chacun voit dans la grossesse un moyen d’accéder à ses rêves, de l’intégration à la nouvelle vie. Les différentes personnalités vivent ensemble cette grossesse, dans un rêve hippie communautaire où elles élèveraient leurs enfants. Leur rêve se détache des réalités matérielles, du monde des adultes, dans lequel elles rentreront pourtant une fois que l’enfant sera né.

 

Les réalisatrices s’emparent magistralement du sujet grâce à une réalisation précise et poétique. Elles nous entrainent dans de magnifiques plans mêlant la ville et la mer, l’urbanisme et la nature, avec une image et un montage travaillé et d’une grande simplicité. Elles nous racontent une histoire, simplement, mais pas hâtivement, qualité rare dont François Truffaut en est le meilleur représentant. La manière de filmer ses actrices et de les mettre en scène est très réussie. Elles jouent juste et sans caricature, malgré un sujet s’approchant de l’incroyable. Certains choix de réalisation dont la manière d’annoncer une à une que les jeunes filles sont enceintes est efficace et original. Elles mettent en exergue la personnalité de chacune des actrices d’une manière simple et efficace au sein de leur univers.

 

En s’inspirant d’une histoire vraie dont les faits ont eu lieu aux Etats- Unis en 2008, les réalisatrices transposent leur film en France, qui aurait pu se passer n’importe où dans le monde. Elles touchent un sujet universel, celui du mal être adolescent, du besoin de reconnaissance et d’intégration mais surtout celui de l’espoir, de l’envie d’un ailleurs…

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.