Saturday, September 18, 2021

Un jour j’ai quitté
La rive assurée
Je n’ai pas compris
Que j’étais partie
Pour un long trajet
Loin de la maison
Effrayants attraits
D’autres horizons

Est-ce elle qui dit?
Est-ce un mensonge ?
Est-ce lui qui vit?
Est-ce elle qui songe ?

Comme une spirale,
Un pas après l’autre
Je vois moins le mal
Le mien ou le nôtre
Je vois des étoiles
Dans un ciel d’orage
Qui soudain dévoilent
Les bords de la cage

Et ce qu’elle dit:
Est-ce un mensonge ?
et ces envies
Sait-il qu’elles rongent ?

De vérités fades
En rêves exaltants
Par choix l’on s’évade
Vers le fruit tentant
Et l’on tend la main
Vers la branche lourde :
On attrape en vain
Une absence sourde.

Et ce qu’elle vit
Est-ce un mensonge
Est-ce lui qui rit ?
Est-ce elle qui plonge ?
Et nos yeux rivés

L’infernale boîte
Guident nos mains liées
A ses touches moites.
le désir dissout
Le temps et l’espace
Dans nos rendez-vous
D’extases fugaces.

Et celle qui dit
aime ses mensonges,
ces parodies
d’heures qui s’allongent.

Amours de reflet
Doux jeux de miroirs
Virtualités
De l’humain espoir
Je chéris en vous
L’ombre d’impossible
Que deux pauvres fous
Ont choisie pour cible

Et celle qui lit
Hait ces mensonges
Qu’est-ce qu’elle vit ?
A quoi il songe ?

 

Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.