Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac, Cinéma / Série / Youtube / Podcast par

La croisette #2 & #3

vendredi 18 mai 2012 - Commentaires : 3

Accueil » La croisette #2 & #3

20120518-230952.jpg

Ma seconde journée à Cannes. J’ai commencé à prendre mes repères. Je sais pratiquement où se trouvent tous les distributeurs de café Nespresso du palais. What Else ?! Je vais donc souvent sur la terrasse fumer et me gorger de caféine. Mais je me suis levé trop tard pour voir la séance du lendemain de Moonrise Kingdom. J’irai le voir à Paris (ou même ici si j’ai rien à faire). En attendant l’happy hour du short film corner, j’ai remonté la croisette blindée de monde évidemment.

Et je suis allé à la villa Schweppes, suivant le conseil de leur compte twitter, afin de récupérer ce fameux bracelet qui permet d’y aller tous les jours pour picoler gratis. Après avoir bu quelques blue Lagoon et autres mojitos je retourne au corner. Happy Hour = bières à l’oeil. Je rencontre alors beaucoup de monde, réalisateurs et acteurs notamment. Mais aussi et surtout les deux serveuses (Anaïs et Laura). Puis ceux qui s’occupent de remettre les mots aux acheteurs potentiels. Je sens que je vais me faire plus pote avec eux, étudiants en cinéma, qu’avec mes “concurrents”. Huhu. Oui, il faut que j’arrive à le vendre ce court ! Happy Hour terminé je retourne à la villa Schweppes.

Je patiente sur un banc de la croisette le temps qu’ils ouvrent à nouveau. C’est alors qu’un personne accréditée s’assied près de moi. Je lui demande ce qu’il fait : directeur du direct d’Arte journal ! Il prend ma carte et me dit à bientôt. Je n’en attendais pas grand chose à ce moment là. Bref, je rentre dans la villa à l’heure de la ré-ouverture et BIM ! Je croise Gaspard de Justice. Je lui demande même deux fois si c’est bien lui tellement j’hallucine. Et hop je prend une photo de lui et moi. C’est la folie. Je retourne près du bar me servir à boire. Les barmen s’éclatent à se lancer des glaçons et faire voler les bouteilles devant et derrière eux. Je me fais pote avec l’un des mecs de l’audiovisuel de Schweppes. On discute tranquillou et deux femmes viennent s’assoir près de moi. L’une d’elle est la présentatrice des “maternelles” sur France 5. Puis en bon Pierre Richard que je suis, je lui demande si ça l’a pas trop fait chier de passer de canal à France 5. Elle me répond que c’est elle qui a choisi. #MegaEpicFail. Je me fais tout petit ensuite, vous l’imaginez. Son mec qui arrive n’est autre que le fou fou fou Gunther Love. Qui lui même est pote avec Ariel Wizman. Mais je ne vais pas vous faire tous les potins de Cannes hein ! Nanmého.

Le reste de la soirée je m’en souviens plus vraiment. J’étais torchman. Voilà. Le lendemain, je loupe aussi la séance du lendemain pour “De rouille et d’os”. Le dernier Audiard. Super… Bon espérons que je ne loupe pas le Gondry de demain qui est à 22h30. Ça me laisse de la marge tout de même. J’arrive donc sur Cannes vers 16h. Je me rend au short film corner pour l’happy hour, ce moment de rencontre entre acheteurs, prods, diffuseurs, réalisateur, acteurs et techniciens. Et voilà que l’homme que j’avais rencontré hier sur un banc de la croisette, le fameux réalisateur du direct d’Arte journal vient vers moi. Il est venu spécialement pour voir mon film. L’hallu totale ! Je lui montre sur un iPad et résultat il me donne un contact auquel je dois envoyer mon film. TOUT EST SOUS CONTRÔLE. Non bien sûr, c’est la folie totale. Quand même relativement fier, je vais voir le bateau Arte sur le vieux port pour tenter de m’incruster. Mais je me fais refouler. Lalala mes invit’ ne sont valables que pour demain et une autre soirée la semaine prochaine lalala.

Et bien demain je vais leur dire de me mettre sur toutes les listes de la semaine pour la teuf. Décidant que j’avais plutôt passer une très bonne journée Arte-stique, je décide de rentrer et ce soir repos donc. À plus pour de nouvelles aventures. Et n’oublie pas, n’hésite pas à venir faire un tour ici : http://yann-guyot.com/ Si tu veux me faire de la pub pour que je rencontre d’éventuels acheteurs, diffuseurs ou autres producteurs, je t’offrirais ma reconnaissance éternelle. Et peut-être une carte postale.

20120518-231004.jpg20120518-231020.jpg

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

  • j’adore!!! j’espere que que tu sera assez “réveillé” pour continuer tout le festival.
    j’espere que tout se passera bien pour toi.
    Mais ça commence plutôt pas mal ! Enjoy!!!!

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.