Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

Chrysanthème

vendredi 15 juin 2012 - Commentaire : 1

Accueil » Chrysanthème

Je ne veux pas mourir.

J’ai dix-huit ans, je viens tout juste d’avoir le droit de boire un whisky coca sans avoir peur qu’on me demande ma carte d’identité. J’ai tout juste l’âge d’être à peu près prise au sérieux. J’ai un diplôme que je pourrais marquer sur mon CV. Le premier. J’ai mes premiers souvenirs d’enfance, je n’arrive pas à réaliser qu’il y a dix ans j’étais dans un bac à sable.

J’ai l’âge de faire quelques choix. Je veux devenir intelligente, je veux être ingénieur. J’ai l’âge de faire la morale aux autres (un peu), de me moquer des collégiens (beaucoup). J’ai l’âge d’avoir mon premier appartement, c’est les parents qui payent mais on ne le dit pas. J’ai l’âge de vivre seule. J’ai l’âge de savoir me faire plus que des oeufs au plat. J’ai même l’âge pour aller travailler à Sushi Shop.

J’ai l’âge de mettre des robes vulgaires pour sortir. Avant lorsque je les mettais c’était pour me vieillir, pour me sentir plus femme. Maintenant c’est juste pour faire ma salope. J’ai l’âge de rire à gorge déployée, de me mettre des vernis aux couleurs criardes et de mettre un peu trop de mascara. Même si je ne sens plus mes cils. De sortir tard le soir, de rentrer tôt le matin. Ou l’après-midi, cela dépend du point de vue.

Pitié, je ne veux pas mourir. Je n’aurais jamais dû monter dans cette voiture. Je savais qu’il avait trop bu. Et encore, si ce n’était que ce qu’il y avait dans son sang, on s’en serait peut-être mieux tiré. Je ne veux pas mourir. Ne me laissez pas mourir. Je suis trop jeune pour mourir, et mon futur dans tout cela ? J’aurais peut-être pu inventer le téléphone portable qui fait douche. Et mes parents ? Vous y pensez à mes parents ? Quoique s’ils m’avaient vu ce soir, ils m’auraient déshéritée. On m’a souvent dit : “Ne fais jamais quelque chose qui ferait que tes parents aient honte de toi”. C’est raté.

Maman, papa. Je ne suis pas censée partir avant vous, non ? Je ne veux pas mourir. Pourquoi la voiture tourne, pourquoi ? Mon brushing n’est pas fait pour faire des tonneaux. Je vois mes amis. Je vois du rouge, et ce n’est pas la robe de Julie. Ca tourne. Blanc. Noir. Bleu.

Rideau.

… pardon.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.