Sunday, June 26, 2022

Ail, anchois et mauresque

Le problème de l’été, c’est qu’il fait chaud. Très chaud (surtout si comme moi tu vis dans le sud (tu sais, le sud, c’est cet endroit de la carte de la France à la météo où il y a TOUJOURS du soleil) (le sud quoi). Bref).

Alors je sais, dans les films, l’été, c’est sexy.

Le soir venu, le corps encore bouillant de la plage et le sable plein les cheveux, tu dois t’envoyer en l’air avec passion, à moitié adossé à la table de jardin. Parce que l’été, c’est sexy. Sauf que moi, quand il fait chaud, que je transpire, que je suis prête à dormir sur le carrelage pour avoir un peu de fraîcheur et que j’en suis réduite à installer mon bureau dans le congel’ pour pouvoir réfléchir, j’ai envie de tout sauf de baiser.

Question? Comment repousser les avances de l’homme en rut?

J’ai ma technique: l‘apéro qui pue de la gueule. 

Et pour être sure de ne pas me louper, j’organise le biniou en trois étapes.

La tapenade

Pour un grand bol, j’ai besoin:

– 2 pots d’olives noires dénoyautées

– 1 pot de capres

– 4 gousses d’ail violet

– Huile d’olive (je ne sais pas trop combien)

– Herbes de provence

– Mixeur

La recette est simple. Tout mettre en vrac dans le mixeur et mixer. Evidemment, il vaut mieux y aller petit bout par petit bout et goûter régulièrement pour rééquilibrer les goûts.

Note 1: on peut ajouter des anchois mais j’aime moins. Après, c’est toi qui voit. Mais c’est moins bon. Mais tu fais comme tu veux hein. Si tu veux manger un truc moins bon, tu peux.

Note 2: les câpres, c’est indispensable. Parce que câpre = tapene en provençal. Tu vois le lien?

A servir avec des croûtons ou des légumes crus (carotte, chou, cèleri etc…)

Les anchois marinés

(encore plus simple que la tapenade et plus redoutable question haleine)

J’ai besoin:

– Un pot d’anchois à l’huile

– 5 ou 6 gousses d’ail violet

– Une botte de persil

– Huile d’olive

Bien rincer les anchois sous de l’eau chaude pour enlever l’huile dégueu qui est dans le pot. Mais pourquoi ne pas acheter des anchois au sel, me direz-vous, alors? Parce que les anchois au sel, c’est trop salé!

Esquicher l’ail (esquicher=écrabouiller), ciseler le persil. Touiller le tout et rajouter BEAUCOUP d’huile d’olive. Les anchois doivent être bien imprégnés.

Je vous conseille quand même de conserver vos anchois dans une boite hermétique parce que le combo ail+anchois, ça envoie du lourd au niveau odeur.

Les pois-chiche au cumin

C’est un peu le niveau orgasme de l’apéro.

– Une boite de pois chiche (tu peux faire gonfler et cuire tes pois chiche si le coeur t’en dit mais moi, je suis une feignasse donc…)

– 1 ou 2 oignons (tout dépend de la taille de la boite, tu l’auras compris)

– Sel, cumin, huile d’olive

Égoutter et rincer les pois chiche. Couper l’oignon en fines lamelles (plus c’est fin, plus c’est bon). Mélanger. Ajouter sel, cumin, huile d’olive.

Simple.

Rapide.

Efficace.

On arrose le tout d’une mauresque fraîche, cela va sans dire.

Quoi? Tu ne sais pas ce qu’est une mauresque??? Du Ricard et du sirop d’orgeat, sauvage, va!

Pour résumer, on a un apéro délicieux, à base d’ail, d’oignon cru, d’anchois et d’alcool.

Si avec ça, votre partenaire a envie de vous, c’est qu’il est prêt à s’engager pour la vie entière et même au delà.

 

Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.