Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

Le dimsum, littéralement « cœur à petite touche ».

mardi 14 août 2012 - Commentaire : 1

Accueil » Le dimsum, littéralement « cœur à petite touche ».



Il y a bien longtemps que Maman m’a offert ces paniers vapeur en bambou, qu’elle avait acheté quelque part à Toulouse, bien avant ma naissance. Je ne m’en suis pas servi souvent. Cependant c’est l’un des premiers ustensiles de cuisine que j’ai mené dans mes valises, pour tenter d’égayer un minimum la cuisine de garçon très Ikea qui allait bientôt devenir ma cuisine parisienne.

Alors en ce lundi gris j’ai décidé que les paniers et moi allions vivre notre première expérience à la capitale en préparant des dimsum. La page Wikipédia des dimsum est assez complète et regorge de jolis mots.

Comme je sais très mal suivre une recette, j’en ai parcouru plusieurs et tenté de retenir les principes fondamentaux avant de m’aventurer dans le quartier de Belleville pour y trouver mes ingrédients.

 

Dans le Paris Store, les gens courraient partout et parlaient tellement fort que j’ai rangé mon téléphone et j’ai filé droit. Aucune image du Paris Store de filtrera.

Une fois rentrée, voilà les ingrédients sur la table et le matériel en place. Pour une vingtaine de dimsum compter:

(finalement je n’ai pas mis les petits pois que l’on voit sur la photo.)

Un ouvre-boîte aurait été fortement apprécié.

 

Assaisonner la poitrine de porc mixée

 

Y ajouter les oignons émincés

Tailler finement la coriandre

 

L’ajouter à la farce

 

Hacher le gingembre et l’ajouter à la farce

 

Utiliser la balance pour peser les châtaignes uniquement parce qu’elle est vraiment très jolie

 

Voilà à quoi ressemblent des châtaignes d’eau

 

Les émincer et les ajouter à la farce

 

Ciseler la ciboule

 

L’ajouter à la farce

 

Mettre dans la farce un blanc d’oeuf pour lier (garder le jaune pour le petit déjeuner de demain)

 

Verse dans la farce: la sauce soja, l’huile de sésame et la Maïzena et bien mélanger le tout pour obtenir une farce homogène

 

Sortir la pâte à ravioles du réfrigérateur

 

Disposer une cuillère à soupe de farce au centre de la feuille

 

Badigeonner au doigt les contours de la feuille avec de l’eau

 

Replier les bords en pliant la feuille. Ne pas hésiter à remettre un peu d’eau pour que les bords soient collants et que le dimsum tienne bien

 

En faire beaucoup parce que c’est super bon

 

Poser sur une casserole d’eau bouillante et laisser cuire 10 minutes (vous pouvez les refaire cuire à la vapeur 3 minutes au moment de les servir si vous ne les servez pas de suite)

 

 

Et pour finir: mettre un disque de Connie Converse et déguster les dimsum avec du thé au jasmin.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.