Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

Naturel

samedi 22 septembre 2012 - Commentaire : 0

Accueil » Naturel

Tu ne t’es jamais posé de questions. Les choses te paraissaient si naturelles, si spontanées, tu aurais même pu y attribuer l’adjectif “normal” si les autres ne t’avaient pas fait comprendre que c’était le contraire.

Petit, tu avais aussi ton amoureuse dans la cour de récréation, tu lui donnais des bonbons et elle te faisait des bisous après. Tu as grandi, tu as trouvé des filles belles et radieuses, tu as atteint l’âge où le corps change, tu as suivi les leçons d’éducation sexuelle en même temps que tes petits camarades, tu as appris l’existence de ces maladies qui ôtent des vies, et des précautions à prendre.

Avec le temps, tu as rencontré des gens. Des filles, des garçons aussi. Normal. Et pour toi, c’était très naturel que Mathieu t’attire plus que Sophie. Ce n’est pas le sexe d’une personne qui décidait du fait que tu la trouves fantastique. Intéressante. Passionnante. Sexy. Que tu aies envie d’être auprès d’elle, nuit et jour. Chaque heure, chaque minute, chaque seconde.

Les autres ne pensaient pas comme toi. Tous. Pas à la même échelle. Certains étaient tolérants. D’autres ignoraient. Certains te crachaient dessus, t’insultaient dans la rue. Les jours passant, tu as compris que tu étais “différent”. Quand tu en as parlé à tes amis, tu t’es souvenu d’une chose, qui restera gravée dans ta mémoire : “Ce n’est pas parce que tu es attiré par le même sexe que tu es malade, fou, ou moins bien que les autres. C’est la nature qui en a décidé ainsi. Mais ce ne seront sûrement pas les autres qui décideront si tu es heureux ou non.”

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.