Sunday, October 24, 2021

Matthew E. White « Big Love »

Une intro psyché, un nom de titre psyché et ensuite une espèce de claque soul sixties. C’est le genre de son qui aurait été dans la Bo de Shaft, mais facile. Ça coule, tu as presque les pattes d’éléphant qui poussent et hop, ça monte. Tu as une montée magique, tu montes sur un poney avec des licornes, tu voles, tu entends les choeurs, c’est beau. Le Spacebomb House Band accompagne magnifiquement la voix de Matthew. C’est à la crème.

L’album sort en janvier 2013. Bisous

http://matthewewhite.tumblr.com/

Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.