Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série / Youtube / Podcast par

BukoCinéClub: One False Move.

samedi 24 novembre 2012 - Commentaire : 0

Accueil » BukoCinéClub: One False Move.

Pour ce deuxième numéro du BukoCinéClub, je te propose One False Move (1992) de Carl Franklin ( Oui, je sais je kiffe ce mec). Un polar qui sent les 90’s à plein nez, avec des chemises un peu larges et des costards gris chinés. D’abord prévu pour être un B-movie du dimanche qui sort direct en VHS, le film finira dans les cinémas et reste un très joli thriller poisseux.

Le pitch est simple. A L.A, un dealer se fait dépouiller et fumer salement chez lui. Ce larcin de bourrin est le fait de deux anciens potes de cellules: Lenny “Pluto” Franklin le taciturne, Ray Malcolm le white trash au catogan graisseux et la désinvolte Lili Fantasia Carter, jeune belle gosse venue pour irradier Hollywood qui se retrouve à jouer l’appât dans ce deal foireux. Le plan est simple on refourgue la poudre à Houston, partage le blé et on se met au vert .

Sauf que deux flics de la Cité des anges sont déjà sur leur côtes dans leur petit état de peckor natal au nord de La louisiane, L’Arkansas. Ils se disent que ces petites frappes vont sûrement y repasser pour se faire oublier. Ils collaborent avec Dale Dixon, le jeune sheriff aux pattes arquées qui pense que cette affaire est la chance de sa vie pour s’extirper de son trou à rat en impressionnant le due de supercops.

One False move , comme tous les polars et une plongée dans la réalité sociologique d’un sud des states renfermé sur lui même qui sent la sauce barbecue et le racisme ordinaire. Une chanson de geste autant qu’un un road movie lancinant, qui raconte à chaque plan, joue des flous et des codes, sur fond de lutte des classes et de rêve américain raté. Pas de bons ni de méchants, juste des gens qui font comme ils peuvent, et se négocient eux-même pour un peu de gloire ou deux trois billets de mille.

Pour finir, le casting est malin: Billy Bob Thornton en benet psychopathe, la gracieuse Cynda Williams, Bill Paxton en cul-terreux ravi de la crèche… Rien a redire.

Le film

 

Tu aimes ce post ? Partage le.
Si tu likes notre page facebook, tu seras très sexy : http://on.fb.me/oD0YlG

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.