Tuesday, November 30, 2021

Qu’est ce qu’on mange en république Tchèque ?

Goulache tcheque

Dans la série « Oli a testé pour vous » (je sais, mauvaise langue, il n’y a pas encore de série mais pour en créer une, il faut bien commencer par un article), voici, la bouffe Tchèque.

Nous voilà donc à Prague, avec ses ponts, ses clochés (cent, qu’ils disaient, mais moi je crois qu’ils mentent), son fleuve imprononçable, la Vltava. Je te mets au défi d’y arriver du premier coup ! Ville d’art, de légende, de poésie, de romantisme et d’UNESCO,  mais pas de gastronomie… Ca NON !

En effet, pour quiconque aime les choses un peu raffinées, passez votre chemin parce qu’ici, on mange de la goulache bien collante avec … du pain. Rien d’autre ? non non !

En effet, quel que soit le plat typique que vous choisirez, il sera présenté de la même façon : 24 litres de sauce brune sucrée salée (je dis sauce, mais la texture se rapproche plus d’une sorte de gelée farineuse, persistante en bouche), 50 grammes de viande (porc, bœuf, ou aigle… on s’en fout, de toute façon, la sauce prend le dessus sur toute saveur probable que cela pourrait amener) et 4 tranches d’une sorte de pain sucré. Et tout ça accompagné d’un petit air d’accordéon. Si c’est ton jour de chance, le pain sera remplacé par des galettes de purée de pomme de terre. En effet, vu les intitulés des plats et le monolinguisme aigu de la serveuse, qui en plus se montre menaçante quand tu tardes à faire un choix, tu ne peux de toute façon miser que sur ta bonne fortune. D’un autre côté, à 4€ le plat, c’est peut-être normal de ne pas se faire servir un menu gastronomique, me direz-vous. C’est pas faux. Sauf que dans les troquets typiques peuplés d’autochtones, il n’y a QUE des plats à maximum 6€. Et la seule différence qui justifie ce prix « exorbitant » (hum !) est qu’au lieu de 50 grammes, tu as droit à 100 grammes  de viande.

623143

Les alternatives :

  • Comme dans toute ville touristique qui se respecte, le resto « spécial arnaque » avec assiettes en photo et rabatteur à l’entrée ou tu mangeras un truc qui ressemble à un cordon bleu mais qui n’est pas un cordon bleu et que tu payeras 25 €. SVP, ne les encouragez pas à continuer !
  • Le resto classe de « cuisine tchéco-française » (prononcez avec un accent bourgeois) ou tu auras le droit de manger exactement les mêmes plats qu’en France, en moins bien cuisinés, mais plus cher… ou éventuellement de la goulache typique (oui, la même que ci-dessus mais son prix aura quintuplé). Cette fois, tu ne t’en sortiras pas en dessous de 40€ par personne, hors boissons. A éviter donc.
  • Manger dehors : un peu partout, tu pourras trouver de quoi manger une saucisse grillée, un méchoui à la broche ou des sortes de spatzle aux lardons et choucroute pour quelques couronnes. Cette alternative peut être très intéressante. Par contre, si on te propose un petit biscuit cuit en rouleau et sucré, FUIS !!!
  • Le petit bar de « djeuns » ou pour 4 à 5 €, tu pourras te remplir l’estomac de quelques mets variés, pas forcément inoubliables, mais mangeables.
  • Le Mac Do, valeur sure ! Ou pas…

Donc, à Praha, pour les intimes, manger pas cher, pas de problème, tant que tu restes dans le cadre des lieux fréquentés par les tchèques. Bien manger, c’est moins évident… Mais l’ambiance typique de ces lieux te fera vite oublier le contenu de ton assiette.

Adresses incontournables :

  • Les deux chattes (ça ne s’invente pas !), U Dvou Ko?ek, en local : le typique de chez typique. Vous y trouverez la fameuse gulàs ! Si vous voulez varier les plaisirs, il y a pleins d’autres joyeusetés, prononcées comme un éternuement, à la carte.

http://www.udvoukocek.cz/ – Uhelný trh, 10 – Praha 1

  • Kavárna a galerie – Krásný Ztráty : petit bar galerie où l’on sert à manger des plats rapides mais quand même avec une touche de l’est. Je vous conseille la lasagne, mais ne vous attendez surtout pas à des saveurs méditerranéennes…

http://krasnyztraty.cz/ – Náprstkova, 10?- Praha 1

SONY DSC

Show More

2 Comments

  • Olivier
    Olivier

    En allant un peu dans la banlieue, on avait trouvé de supers auberges où pour le même prix (4-6€) les plats étaient traditionnels et délicieux, pas du tout ce que tu décris au début…

    Répondre
  • Olivier
    Olivier

    Ceci est, volontairement, très caricatural. Mais je ne doute pas une seconde qu’il existe de nombreuses exceptions… N’hésites pas à partager tes bonnes adresses Olivier.

    Répondre
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.