Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac, Musique par

George Duke – Dream On – 1982

mercredi 7 août 2013 - Commentaire : 0

Accueil » George Duke – Dream On – 1982

George Duke - Dream On - 1982
Cover de l’album de George Duke, Dream On, sorti en 1982

À la recherche du sample parfait

Je commence cette chronique par t’apprendre que George Duke est mort le 5 août 2013, il est parti briller dans les étoiles. Je suis tristesse. (Information apprise par @lordofnoyze, merci à lui.)

(Pour trouver une image de la pochette ça été un peu la croix et la tanière. Excuse moi de la qualité médiocre, donc. J’pense qu’on va finir premier dans Google Image tellement il y a peu de gens qui en parle. Bref.)

Après ces entre fait de référencement dont tout le monde se fout, parlons vrai avec George Duke et son album Dream On, sorti en 1982.

George Duke est plus connu pour avoir été un sideman de Frank Zappa, apportant la touche jazz au groupe, que pour sa carrière solo, qui, il faut le dire, est assez immense. Comme tout les jazzmen de ces années là, qui se côtoyaient dans divers boites et jouaient ensembles au aléas des soirées, George Duke joua avec Sonny Rollins et Dexter Gordon, entre autre, il y a eu du Miles Davis aussi. (Mais avec quels musiciens Miles Davis n’a t-il pas joué ?) Excuse du peu quoi. La légende veut que c’est suite à un concert de Duke Ellington auquel sa mère l’avait emmené, que le petit George Duke voulu se mettre au piano. Bien lui en prit.

Est ce qu’on parle de Daft Punk et du sample utilisé sur Digital Love (2001) ? Je suis bon avec toi, je t’en parle. C’est donc une track de George Duke, I Love You More sorti en 1979 sur l’album Master Of The Game.

RIP GEORGE DUKE

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.