Friday, October 15, 2021

Oleg Oprisco : l’échappée belle

Août est gris, la croissance est au point mort, Ribéry prend sa retraite internationale…
Autant de préoccupations qui n’ont plus cours au pays merveilleux du photographe Oleg Oprisco, là où les jeunes filles sont désespérément belles, les mises en scène au delà du poétique et la saturation d’une douceur à pleurer.

via

Pour en voir plus, c’est par ici

Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.