Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série / Youtube par

C’était un rendez vous

jeudi 16 octobre 2014 - Commentaire : 0

Accueil » C’était un rendez vous

Rendezvous_poster

C’était un rendez-vous est un court métrage de Claude Lelouch sorti en 1976. Il s’agit de la traversée de Paris (entre le boulevard périphérique de la Porte Dauphine et le Sacré Cœur ) par un bolide au petit matin.

C’était un rendez-vous – 1976 from LeCatalog on Vimeo.

On comprend que la caméra a été fixée à l’avant même de la voiture, sans doute sur le pare choc. Cette sensation de raser le bitume et l’ajout de certains bruitages tels que des crissements de pneus ou d’accélérations accentuent le sentiment de vitesse.

L’originalité du film tient au fait que la voiture ne s’arrête jamais, en un seul plan séquence d’environ 8 minutes durant lesquelles le conducteur va allègrement griller les feux rouges, esquiver les véhicules et les piétons ou même prendre des sens uniques à contre-sens avec une vitesse ayant atteint au maximum 240 km. Il serait étonnant qu’un tel film puisse être officiellement tourné aujourd’hui, à l’heure de la promotion de la sécurité routiere. Pourtant un remake a été tourné en 2006.

La légende dit que Lelouch aurait posté aux endroits clés de son parcours des membres de son équipe pour être prévenu en cas de risque de collision avec une autre voiture ou un passant. La production du film est également entourée de mystère, en particulier sur l’identité du chauffeur : s’agissait t-il d’un coureur connu ou comme il l’a affirmé plus tard, Lelouch lui-même Quant à la voiture, il s’agirait d’une Mercedes 450 SEL 6.9 et les bruitages proviendraient de la Ferrari personnelle de Lelouch, une 275 GBT.

Le court métrage a été choisi comme clip de l’excellent “Open your eyes” de Snowpatrol et c’est la version que nous vous proposons de visionner. Vous pouvez cependant aisément trouver l’original sur YouTube.

Sans dévoiler la fin du film, on comprend l’empressement de Lelouch pour honorer son rendez-vous, ferez-vous de même ?

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.