Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Dopethrone, le sale son québécois

jeudi 26 mars 2015 - Commentaire : 0

Accueil » Dopethrone, le sale son québécois

Dopethrone est un groupe de Montréal qui va te montrer que la chanson québécoise ne se limite pas à Céline Dion, Robert Charlebois ou l’un des 275 autres chanteurs du répertoire des artistes québecois.
Dopethrone

Non, Dopethrone ne mange pas de ce pain là. Originaire d’un quartier ouvrier sinistré, le power trio fait dans le Sludge, un genre pas très joyeux originaire de la Nouvelle-Orléans dont les textes parlent de la misère, de la déchéance, de la drogue, de la mort…bref c’est une musique plutôt noire, comme le blues.

Le groupe fondé en 2008 sort son troisième album, Hochelaga le 13 avril. S’ensuit une tournée mondiale avec plusieurs dates par chez nous.

Dopethrone Hochelaga

En attendant l’album, voici le premier single qui en est tiré, Scum Fuck Blues. Alors bien sûr, c’est du brutal. Mais c’est du brutal avec un fonds, un beau travail sur le mix pour que la basse qui semble tout couvrir laisse quand même vivre les autres instruments et la voix. Cette voix fluette, toxique, presque démoniaque (si tant est qu’on ait un point de comparaison), qui envoie ses textes néfastes…ce rire cruel. Bref, un gros boulot sur les ambiances et la promesse d’un album dantesque (car toutes les pistes sont à l’avenant)…

Et voila les dates de concert (c’est écrit petit mais si tu cliques sur l’image çà la grandira, j’ai la flemme de saisir toutes les dates!)
Dopethrone tour

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.