Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Art par

Le Havre, côté terre

vendredi 27 mars 2015 - Commentaire : 0

Accueil » Le Havre, côté terre

Le Havre, cité méconnue, cité malaimée, cité méprisée. Et pourtant, cité aux multiples facettes qui mérite qu’on y pose ses valises le temps d’un weekend. Aujourd’hui, je vais te parler de son quartier historique, datant de la libération, les 150 hectares.

Que tous les gommeux qui font des louanges à Le Corbusier et n’ont jamais mis un pied au Havre mangent leur chapeau, car la sous-préfecture de Seine-Maritime n’est pas qu’un gros port avec une plage de galets qui fait mal aux pied et où il pleut tout le temps.

Le Havre, c’est certes un littoral de galets un peu douloureux pour les arpions mais c’est aussi une ville détruite à la libération suite à un siège interminable et un pilonnage intensif des alliés pour virer l’occupant…La ville y a gagné à être reconstruite par un architecte de renom, Auguste Perret, qui a rebâti tout un quartier aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’Unesco et qu’on appelle les 150 hectares, rapport à sa surface.

Alors. Oui. Bien sûr, çà n’a pas le charme des maisons à colombage, mais celui de l’architecture contemporaine créative…

Dans le quartier rénové on trouve

de très beaux immeubles d’habitation organisés à l’américaine sur de larges avenues arborées et un hôtel de ville sorti du même moule…il faut noter que Perret utilisait (comme Le Corbusier) un système de métrage normé pour ses immeubles. Les dimensions des éléments de façade, les hauteurs d’étage etc.

le havre perretle havre perret

un théâtre dessiné par Oscar Niemeyer: Le Volcan.

le volcan le havre le volcan le havre

Un musée des beaux arts conçu notamment par Jean Prouvé: Le musée André Malraux.

musée andré malraux

Et puis il y a la monumentale église Saint Joseph, dont le clocher domine la ville de ses 107 mêtres.

IMG_2604
Comme je suis un peu feignant, je vais faire mon Houellebecq et citer Wikipédia:

L’église a un plan centré en croix grecque et une flèche à base octogonale de 107 mètres de hauteur.

La tour-lanterne fait entrer la lumière dans l’édifice grâce à ses vitraux multicolores conçus par Marguerite Huré, composés de 12 768 pièces de verre « antique » d’épaisseur irrégulière (2 à 5 mm), soufflées à la bouche par les verreries de Saint-Just-sur-Loire.

Ces vitraux aux formes strictement géométriques se déclinent en sept couleurs principales (blanc, orange, jaune, vert, violet, rouge et verdâtre) pour former cinquante nuances au total. Les couleurs sont placées du plus sombre à la base au plus clair (le blanc) vers le sommet. Les couleurs dominantes dépendent également de l’orientation. À l’est, lilas rosé, or et vert pour la Nativité. Au sud, orange, jaune et or symbolisent la splendeur et la gloire de Dieu. À l’ouest, le rose dominant et le rouge représentent l’action et la force. Enfin, au nord, le bleu prépondérant est la couleur de la Vierge et du ciel

Et pour le reste, je te laisse contempler mes quelques clichés instagram de l’intérieur de l’édifice, tout en lumière naturelle oeuf corse…

IMG_2607 IMG_2861 IMG_2857 IMG_2855

Pour info, il y a un très bon hôtel juste en face, le Vent d’Ouest, et il héberge même un spa Nuxe avec un hammam!

Et bien sûr tu peux compléter ta promenade par la découverte du Havre, côté mer.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.