Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

L’épreuve du concert by Lofofora : c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleurs live

lundi 28 septembre 2015 - Commentaire : 0

Accueil » L’épreuve du concert by Lofofora : c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleurs live

Lofofora est un groupe de fusion hardcore français qui soufflait l’an dernier ses 25 bougies. Un an après la sortie de leur album “L’épreuve du contraire”, le groupe publie “L’épreuve du concert”, le live capté sur la tournée 2015.

LOFO. Quatre musiciens. Reuno Wangermez (chant) Daniel Descieux (guitare) Phil Curty (basse) Vincent Hernault (batterie). Une inspiration musicale qui vient du Punk français des années 80 et a muté petit à petit vers quelque chose de plus Hardcore. Au fil des années, la musique a évolué, s’est affinée, s’est enrichie. Elle est restée au service de textes forts, engagés et poétiques. Ce qui distingue Lofofora c’est que son frontman Reuno peut crier, hurler, gueuler ou passer au chant clair, il reste toujours fort audible “loud and clear”. Et c’est bien quand on comprend ce que raconte le chanteur (c’est souvent le reproche qu’on fait au metal, “on comprend pas les paroles”. En fait, si, on comprend les paroles mais faut parfois un peu se concentrer, ou être habitué à reconnaître le texte sous l’accent guttural de l’Interpréte).

L’an dernier, Lofo sortait son huitième album studio, L’épreuve du contraire. Je t’en ai parlé ici. Et derrière, le groupe a pris la route, comme d’habitude, pour une tournée monstrueuse, à base de centaines de dates dans des petites salles de la France entière. A chaque date, Lofo confie la première partie à un jeune groupe émergent. Et ça c’est cool. Et puis Lofofora en concert, ça avoine la pouliche…parce que le groupe tourne beaucoup, qu’au fil des ans, il a acquis une fanbase fidèle et nombreuse, et parce que le gang est porté par Reuno et que ce dernier sait y faire pour chauffer la salle à base de “A quelle heure on fout la merde, ici?”, “Allez pogo nom de Dieu”, “ça va bien ou quoi” “Est-ce que ce soir il y a des sauvages dans la salle?”, “Nom de Dieu faites du bruit”…bref, tu l’auras compris, c’est pas de la musique de chambre ni un set de Carla Bruni. C’est de la musique méchante, le genre qui te colle la rage.
Avec mon autre webzine, Metal Impact, on avait fait un petit docu live et une interview de Reuno lors du concert de Lyon. C’est ici…

L’epreuve du concert est le live capté pendant la tournée. Il a été enregistré pendant les concerts de Mâcon et Dijon, en novembre 2014. C’est un bel album de plus d’une heure. Comme tous les album live, on l’écoute pour l’ambiance autant que pour la musique. Il faut que le groupe ose quelques arrangements inédits pour varier les plaisirs, mixe bien les anciens tubes avec les nouvelles chansons, soit en phase avec son public, Il y a tout cela dans ce disque et c’est un vrai plaisir de réentendre la discographie du groupe. Les lyrics sont vraiment tous bien trouvés, les chansons un peu keupon prennent en live une dimension différent (l’Oeuf, Double A et surtout la tsarine qui parle de notre bonne copine Marine LP et dont la version album est un peu pataude…).

lofofora-epreuve-du-concert 3

Enfin, saluons la belle pochette qui représent le backdrop de la tournée, comme un négatif de l’artwork de l’album studio. Cet artwork est le tracé d’un tatouage et il est exécuté par Phil, le bassiste du groupe.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.