Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Graphisme / Street art par

Le tatouage #5 quand la dernière est finie, tu penses à la prochaine

vendredi 6 novembre 2015 - Commentaire : 0

Accueil » Le tatouage #5 quand la dernière est finie, tu penses à la prochaine

Le tatouage, c’est addictif. Une fois que tu as goûté à l’encre, à la morsure de la pointe sur ta peau, tu as envie d’en reprendre. D’en ajouter, de continuer à customiser ton corps. Et c’est pareil que pour les autres plaisirs de la vie, il faut savoir se modérer. Mais c’est dur

Je vais continuer mon histoire là où je me suis arrêté. Tu te souviens, je suis allé chez Sailor Roman pour me faire tatouer mon custom représentant le Tori de Myiajima…tu peux retrouver les épisodes précédents ici.
J’aurais pu faire un épilogue pour raconter l’après tatouage, la cicatrisation, la peau qui pèle et qu’il faut pas gratter alors que ça démange. Tu te balades partout avec un tube de Bépanten pour calmer la démangeaison. Parce si tu tires sur les peaux, tu risques d’abîmer la pièce. Enfin, quand la dernière petite peau morte est tombée, c’est bon, le tatouage est définitivement installé. Et tu commences à réfléchir au prochain. Non, je rigole! en fait tu y penses déjà avant, plutôt rapidement en fait. Genre le lendemain du premier. Et tu te demandes vers quoi tu vas t’orienter. Continuer la série voyage, faire un pendant sur l’autre mollet, changer de style, changer de tatoueur, ou pas…bref tu fais ta feuille de route, tu te projettes et tu pars à la recherche de la prochaine pièce.

Moi, j’avais envie d’un chat. Parce que j’aime les chats. Je n’avais pas envie de me faire tatouer mon chat, mais un chat symbolique. Un chat pour dire que j’aime les chats. Je suis donc tatouage violette chatparti en quête de tatoueurs qui feraient des chats qui me plairaient. Et j’en ai trouvé un qui me plaisait vraiment beaucoup. C’est une tatoueuse qui s’appelle Violette Chabanon. Violette termine son apprentissage dans le tattoo shop Bleu Noir à Montmartre. Elle est spécialisée dans le dot art… J’ai repéré un custom de panthère qu’elle avait fait et j’ai pris ma décision. C’est un chat de ce genre que je voulais. Et je le voyais bien sur le torse…Je suis passé au shop une première fois pour voir le book de l’artiste et discuter avec le gars de la boutique qui m’a expliqué comment travaille Violette. Mais il m’a demandé de mieux formaliser mon projet avant de prendre rendez-vous. Et comme on ne prend rendez-vous qu’au shop, que j’habite au sud de Paris et que ne je vais jamais à Montmartre, j’ai pas donné suite immédiatement. Et c’est là que le destin a frappé à ma porte. C’est un tatoueur Lillois que je suis sur facebook qui a publié un flash à prendre…C’est aussi un chat, mais plutôt éloigné de ce que j’avais l’intention de faire avec Violette…

tatouage chat virgulovicL’artiste s’appelle Virgile aka Virgulovic et il tatoue depuis deux ans. Il termine actuellement son apprentissage chez Tit for Tat à Lille. Je flashe sur le chat, donc je poste un petit commentaire, on s’entend avec Virgile, je prend rendez-vous pour la semaine suivante et je pars gentiment à Lille pour me faire tatouer le chat….Un salon impec, deux tatoueurs super sympa, bonne ambiance, bonne musique (plutôt Metal quand même, mais je vais pas m’en plaindre). Séance de deux heures…voila c’est aussi ça le tatouage. Des événements prévus et longuement préparés et des rencontres fortuites.

tatouage chat virgulovicJ’étais parti sur un truc précis et puis j’ai eu une occasion que je n’ai pas eu envie de louper. Faut juste pas perdre de vue le côté définitif de la chose. Sur le custom, tu as le temps de penser à ton projet. Tu as d’autant plus le temps si ton tatoueur est débordé et que le rendez-vous est dans plusieurs mois. Sur un flash, le délai est plus court…mais une fois que le dessin est sur toi, c’est pour la vie pareil.
J’ai pas rayé Violette de mes tablettes, j’adore son travail, donc je suis sûr qu’un jour ma peau croisera son dermographe. Car bien sûr, c’est comme la première fois, quand le deuxième est fini, tu penses déjà au prochain. Mais tu dois te raisonner, prendre le temps de la réflexion, laisser maturer. Tu n’as qu’un corps, il ne faudrait pas que tu prennes une place sur un coup de tête et que tu le regrettes après. Ce que je sais, me concernant, c’est que j’ai plutôt envie de petites pièces symboliques (symboliques pour moi, s’entend) qui racontent une histoire ou se rapportent à des choses qui m’ont marqué. Je ne souhaite pas me faire couvrir le dos, ou tout un bras, avec une une seule grosse pièce. Je les trouve souvent magnifiques, mais c’est pas ce dont j’ai envie. Et le point positif, c’est que ça me laisse plus de champ pour multiplier les expériences et les rencontres. Elle est pas belle, la vie!

PS : Je poste la photo de mon tatouage parce que bien sûr tu vas me le demander, mais j’ai des scrupules, je suis un photographe affligeant et même avec un Iphone 6, le cliché ne rend pas grâce au travail de Virgile. En vrai le travail d’ombrage donne un beau volume au chat, les couleurs sont plus éclatantes, les yeux sont scintillants de vie. On croirait presque qu’il va miauler!

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.