Thursday, January 20, 2022

Eagles of Death Metal n’est pas un groupe de Death Metal

Il  y a des petit malins situés au croisement de la fachosphère et de la cathosphère qui ont publié des conneries à propos d’Eagle of Death Metal et du Death Metal. Je ne leur ferai pas l’honneur de les nommer ni de les citer, ce qui revient à diffuser leur message et à leur donner plus d’importance qu’ils n’en méritent. En synthèse, ces gros nazes ont expliqué que les victimes de vendredi avaient eu ce qu’elles méritaient puisqu’elles assistaient à un concert de Death Metal. Pas besoin de t’expliquer pourquoi c’est con? Pris au premier degré, il n’existe aucune musique pour laquelle on mérite de mourir. Mais, en outre…

Eagles Of Death Metal n’est pas un groupe de Death Metal

C’est important de se documenter un peu (c’est pas compliqué, tu fais une recherche Wikipedia). Surtout quand on poste un billet forcément provocateur censé vous faire passer pour un rigoriste et marquer des points auprès des électeurs du front national et des laudateurs de la manif pour tous!

Je vais donc donner quelques repères musicaux pour identifier à coup sûr un groupe de Death Metal. Je n’ai pas la prétention de te retracer l’histoire du Metal comme un érudit, mais je t’en donne ma lecture, qui a au moins le mérite d’exister. Comme d’habitude, tu n’es pas d’accord, ou tu veux préciser un truc, tu le fais en commentaire ou tu vas dire du mal de moi sur facebook si ça te fait plaisir.

Au commencement du Metal, il y avait Black Sabbath. Un groupe anglais qui tire ses racines du blues et du jazz comme la plupart des groupes de rock…dix ans plus tard, en plein déferlement punk, alors que le Metal était en train de passer de mode, la New Wave Of British Heavy Metal a redéfini le genre et lui a donné un nouveau souffle. Des groupes comme Saxon, Def Leppard, Judas Priest, Iron Maiden ou Motörhead ont redoré le blason du Metal en lui apportant une touche d’autre chose. Plus de guitares, plus de mélodie, plus complexe et un divorce avec les racines blues et jazz. Le power trio Motörhead a donné naissance au Speed Metal, un courant où le guitariste qui touche sa bille est capable de jouer plus vite et d’accélérer le tempo pour mettre le feu. C’est avec le speed metal qu’apparaissent la double pédale et la double grosse caisse, deux techniques de percu qui accélèrent le rythme du batteur, et donc celui du groupe. Nos amis américains, toujours prompts à s’approprier une bonne idée et à la renommer pour faire genre ils ont inventé le truc, s’inspirent du Speed Metal pour inventer le Thrash Metal. Ici, ça joue encore très vite, avec encore des guitaristes virtuoses qui te balancent des soli de psychopathe à une vitesse supraluminique, comme par exemple Jeff Hanneman (Slayer) James Hetfield (Metallica) ou Dave Mustaine (Megadeth)…

Il ne faut pas résumer le thrash à des guitaristes qui jouent vite, le courant développe également une thématique autour de sujets sociaux pas très joyeux, à commencer par la mort. On est dans les années 80 et le Thrash se pose en opposition aux courants un peu oniriques ou kawai comme le Power Metal ou le Glam. Les groupes de Thrash veulent montrer qu’on peut aborder des sujets sérieux et sociaux dans le Metal (ce n’est pas l’apanage du Punk!).
Le Death Metal découle du Thrash. Il reprend les bases du Thrash et y ajoute un peu plus de complexité, un peu plus de virtuosité et un chant agressif, entre screaming et growl (le fameux death growl). Pour moi, Slayer est un peu le groupe de Thrash dont le travail se rapproche le plus du Death, notamment sur un album comme Reign In Blood.
Pour les caractéristiques, voila ce que dit Wikipedia : « Des paroles généralement violentes, choquantes ou sombres, ayant trait le plus souvent à la mort, de façon crue, décalée (gore, comme dans le cinéma d’horreur ; beaucoup de groupes empruntant à l’imagerie des films de série z) ou métaphorique (récemment, des paroles plus centrées sur la philosophie, comme celles du groupe Death, sont aussi devenues populaires), des progressions chromatiques et une structure de chanson narrative (présentée comme une histoire) qui utilise un développement continuel de thèmes et de motifs plutôt qu’un cycle de couplets et de refrainsLe genre est souvent identifié grâce à ses guitares rythmiques accordées plus bas (jusqu’au Si au lieu du traditionnel accordage en Mi), des percussions rapides avec une utilisation fréquente de la double grosse caisse, et une intensité dynamique. Les blast beats sont souvent utilisés pour ajouter encore en intensité à la musique. Les techniques vocales utilisées sont presque toujours des chants gutturaux graves appelés grunts, growls, ou encore death growl.

EODM n'est pas un groupe de death metal

Le Death Metal a engendré une pelletée de sous-genre pas forcément très intéressants. Aujourd’hui encore, nombre de nouveaux groupes se réclament du Death ou de ses déclinaisons : Death/Thrash, Brutal Death, Death Mélodique, Deathcore…à tel point qu’il est devenu difficile de reconnaître à coup sûr les influences Death, et que le style tend parfois à tourner un peu en rond.
Mais dans tous les cas ces projets développent un visuel et une sonorité qui n’a rien, mais alors rien à voir du tout avec le southern heavy rock des EODM!
Ajoutons pour les rétrécis du bulbe que c’est de la musique, du show. Tout cet habillage ne doit pas être pris au premier degré. Ces groupes ont développé un discours autour de sujets morbides et glauques mais c’est comme quand Jean-Paul Sartre parle de la mort dans Huis-Clos. Une expression artistique ne doit pas être perçue comme un comportement au premier degré. C’est même assez navrant de devoir le justifier!

EODM n'est pas un groupe de death metal

En conclusion, on peut donc se demander pourquoi Eagles Of Death Metal s’appelle comme ça puisqu’ils ne font pas de Death Metal? On peut aussi se demander si Crucified Barbara est un tribute band  à Barbara ou si Lotus Fucker…bref tu as compris, on parle encore de second degré! Il semblerait que ça soit une blague de Josh Homme. L’expression aigles du Death Metal se rapportait à Vader, qui est un groupe de Death Metal…tout est expliqué sur la page wikipedia du groupe, y a pas à chercher bien loin, c’est clairement dit dès le début, au deuxième paragraphe : la page wikipedia de Eagles of Death Metal (US).

EODM n'est pas un groupe de death metal

Show More

1 Comment

  • pabidabouwi
    pabidabouwi

    Juste pour la petite info, bien que James Hetfields fasse quelques solo de temps en temps, c’est Kirk Hammet le guitariste soliste qui est à la base de la plupart des gros solos du groupe. 😉

    Répondre
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.