Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

Eloge des périphéries // le Lingotto de Turin

lundi 18 janvier 2016 - Commentaire : 0

Accueil » Eloge des périphéries // le Lingotto de Turin

Turin n’est pas vraiment la destination numero uno quand on projette un voyage en Italie. Ville industrielle, ville industrieuse, le chef lieu du Piémont réserve pourtant quelques belles surprises, dont le Lingotto, ancienne usine Fiat réhabilitée en centre commercial et culturel par Renzo Piano

Turin, ville industrielle, ville salle, ville irrespirable…ça c’était avant (et encore, même avant, ça n’avait pas grand chose à voir avec Pekin!). Car les usines automobiles sont désormais délocalisées et la plus grande d’entre elles, le Lingotto, qui fut même pendant longtemps la plus grande usine automobile du monde est aujourd’hui un centre commercial. Un beau projet de réhabilitation architecturale qui mérite à lui seul une visite à Turin.

Un peu d’histoire

L’usine FIAT du Lingotto fut conçue et construite, à partir de 1915, par l’architecte-ingénieur Giacomo Mattè Trucco et son équipe dont Francesco Cartasegna et Vittorio Bonadè Bottino. Les travaux débutèrent en 1916 et l’usine fut inaugurée en grandes pompes en 1922 en présence du roi d’Italie. D’autres travaux d’extension complémentaire se poursuivirent jusqu’en 1930.
L’usine comprenait deux corps de bâtiments longitudinaux, destinés à la production des automobiles, de plus de 500 m de longueur, réunis par cinq traversées à chaque étage, destinées aux services pour le personnel. À chaque extrémité, Fiat fit ajouter, entre 1923 et 1926, deux rampes hélicoïdales. De cette façon, les voitures pouvaient passer directement du rez-de-chaussée à la piste d’essais sur le toit composée de deux parties rectilignes de 400 m et de deux courbes paraboliques inclinées. (source Wikipedia).

En 1982, le bâtiment cesse d’être une usine. En 1985, à l’issue d’un concours international, Fiat confie à l’architecte Renzo Piano la réhabilitation du bâtiment et sa transformation en espace culturello-commercialo-tertiaire.

Le Lingotto en images

lingottolingottolingottolingottolingottoAvec ses deux hôtels, son centre commercial, ses cinémas, musées et le formidable supermarché alimentaire Eataly, cet immense paquebot de béton pourrait se suffire à lui-même (mais ça serait dommage, Turin est un ville bourrée de charme).

Le Lingotto n’est cependant pas juste un mall géant de plus. C’est avant tout un splendide projet de réhabilitation architecturale, très précoce, qui a même ouvert la voie à d’autres projets du même acabit dans le monde entier. Mais contrairement à la réhabilitation des docks ou autres friches industrielles, le Lingotto a pour lui les volumes et la ligne initiale qui étaient déjà formidables à l’époque. Séjourner dans une chambre au volume anachronique avec une immense baie vitrée surplombant un jardin tropical, faire son footing du matin sur l’anneau automobile du toit, parcourir les couloirs qu’on pouvait emprunter en voiture….visiter le Lingotto, c’est plus qu’aller faire ses courses, c’est traverser l’histoire !

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.