Saturday, October 16, 2021

Rise of the North Star, le groupe de HxC français qui cartonne au Japon

Rise of the North Star est un groupe de Hardcore. Rise of the North Star chante en anglais. Rise Of The North Star botte des culs. Au Japon, l’étoile de Rise of the North Star est à son zénith, et c’est pas près de s’arrêter

Vu le genre de musique que j’écoute, quand je navigue sur Youtube, c’est rare que je tombe sur des vidéos qui dépassent les 50 000 vues. Sauf pour certains spots de Metallica, Rammstein ou des groupes mondiaux de cet acabit qui font péter les high score autour de 5 millions de vues. Mais en général la scène Metal reste bien en-deçà des scores des stars de la chaîne genre Maitre Gimms, Psy ou David Guetta. Je te mets là liste complète du classement, c’est édifiant : Le classement des top vues sur Youtube. C’est pas vraiment affligeant parce qu’on sait tous que les chansons qui font des super scores ne sont pas forcément de la pure came. Tous les goûts sont dans la nature, même les mauvais.
Pour revenir à mon propos initial, un groupe indépendant français qui dépasse les 100 000 vues, ça se compte sur les doigts de la main, et un groupe indépendant de Metal français qui dépasse les 10 000 vues, c’est également très rare. Alors quand je tombe sur un groupe indépendant de Metal extrême français dont le clip culmine à 1 974 000 vues, je manque tomber de ma chaise. Et quand j’envoie la sauce, là je tombe vraiment de ma chaise. Parce que le bon hardcore qui botte des culs, ça fait cet effet là….tiens, tu peux tenter l’expérience, c’est de la bonne came.

Autopsie d’une success story

rise of the north star
Rise of the North Star est fondé en 2010 par cinq parisiens. Emmenés par Vithia, leur impressionnant leader dont la dentition, l’élocution et l’agressivité rappellent le Joey Star des débuts, les français passionnés de culture nippone se battent pour aller tourner au Japon. Et l’alchimie se fait. Le Hardcore rentre dedans scandé dans un anglais à l’accent scolaire, les couplets fédérateurs à base de force onomatopées repris en chœur par le pit et le look d’écoliers japonais séduisent un public nippon dont le flegme et la réserve dissimule un tempérament chaud bouillant, une violence qui ne demande qu’à s’exprimer dans des mosh de furieux. L’histoire est en marche. Les coreux sortent deux EP avant d’être signés par le label Nuclear Blast pour leur premier LP, Welcame, sorti en novembre 2014.

rise of the north star welcame

On va pas se mentir, le Hardcore n’est pas une musique qui plait à tout le monde, mais quand on aime cette fusion entre l’agressivité du Punk et la puissance du Metal, on ne reste pas indifférent à Rise of the North Star. Pour ma part, je suis très accroché par les premiers méfaits du gang mais je trouve que Welcame est un peu trop surproduit pour un skeud de HxC. Le son raw, organique des deux EP est bien plus adapté à la musique du quintet. Mais dans l’ensemble, voici un groupe qui trace un sillon à mille lieu des standards mainstream actuel, développe une univers et vit à fonds son projet. Alors certes, le cœur de cible est plutôt asiatique, mais c’est pas une raison pour ne pas aimer, après tout, vous aimez les sushi, non?

rise of the north star statement

Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.