Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

KaraOkChoral : histoire de mecs qui voulaient chanter de la Techno

mardi 8 mars 2016 - Commentaire : 0

Accueil » KaraOkChoral : histoire de mecs qui voulaient chanter de la Techno

 

L’an dernier Culture box titrait un de ses articles par :“Un karaoké techno, l’expérience insolite des Nuits Sonores”.Je ne suis pas un grand fou de Karaoké, mais j’a-do-re la techno. Alors forcement un truc comme ça; ça m’intrigue.  Petit coup de projecteur sur l’idée folle d’un mec, qui voulait donner des paroles à Modeselektor.

Karaoke#1

#KaraOkChoral ?

Mai 2015, Écoute Prolongée propose son premier #KaraOkChoral au grand public à Lyon. Derrière ce concept : Adrien fan de michou, de karaoké tardifs et de cocktails corsés. Son délire à lui ce n’est pas de réinventer le karaoké “loin de là, il est parfait comme ça“, vous dira-t-il, mais bien de le remettre sur les rails de l’actualité.
Parti de ce constat, il propose le #KaraOkChoral à ÉcouteProlongée qui signe, bien entendu (sinon il n’y aurait ni Histoire, ni fun)

Au début, certains pensent à un rassemblement de cowboy chanteurs, amateurs de reprises de Queen et ceux là auraient tort. Le #KaraOkChoral ou KOC comme ont dit dans le milieu – nan je déconne – c’est un concept simple :

Des paroles sur de la techno?!

Il y en a déjà dans Mr. Oizo ou sur certains titres de Gesaffelstein, c’est vrai.
Mais ici l’exercice est un peu plus vicieux, voyez plutôt : Si on prend ce TUBE de Todd Terje (si vous ne connaissiez pas, c’est cadeau ça fait plaisir)

Et qu’on lui donne un bon coup de KaraOkChoral, ça donne ça :

Sympa nan ? Du coup, j’en profite pour vous dire qu’ils remettent le couvert vendredi prochain au Sucre à Lyon, il parait que c’est gratos , en afterwork, avec une terrasse et qu’en plus, il y aura des micros gonflables. Les infos sont : ici

Crédit Photo © Anne Simonnot pour Nuits Sonores

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.