Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

Eloge des périphéries // Le Palais des Sports

lundi 14 mars 2016 - Commentaire : 0

Accueil » Eloge des périphéries // Le Palais des Sports

Dans le lointain quinzième arrondissement de Paris, tout là-bas au bout de la ligne 12, dans ce Grand Sud de Paris qui semble le bout du monde ou un petit coin de province, on trouve une des salles de spectacles les plus réputées de la capitale, le Palais des Sports

Egalement appelé Dôme de Paris, le Palais des Sports, inauguré en 1960, est une salle de spectacle de moyenne contenance (4000 places) qui a connu son heure de gloire avant la construction du Zenith de Paris et surtout de son grand concurrent, le POPB (qui s’appelle désormais Accor Hotel Arena). Mais loin d’être une sorte de Bercy du pauvre, le Palais des Sports est un monument moderne (classé), à l’acoustique remarquable, à la construction étonnante (pas de piliers, une vue optimale sur la scène où qu’on soit placé). C’est aussi une belle construction.

palais des sportspalais des sports
Comme une balle de golf enfoncée dans le bitume, ou la coupole supérieur d’un énorme vaisseau spatial, le Palais des Sports ne se loupe pas. D’autant moins qu’il est installé à l’orée du parc des expositions de la Porte de Versailles, dans un environnement de bâtiments bas et espacés.
Sa superstructure faite de poutrelles et de panneaux d’aluminium offre le double avantage d’un intérieur très aéré et d’une bonne distribution du son. C’est sans doutes pour cela que contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, le Palais des Sports a essentiellement accueilli des spectacles et des concerts et finalement assez peu d’événements sportifs.

Ces dernières années, les groupes de rock se font un peu rares sous le dôme. Mis à par un concert unique de Lynyrd Skynyrd en mars dernier, la scène est surtout occupée par des spectacles d’humoristes, des comédies musicales et des concerts pour vieux. Pour ma part, bien qu’habitant à côté, je n’y ai mis les pieds que pour Holidays on Ice dans les années 80…mais je ne peux pas passer à côté du Dôme sans penser à ce bel extrait de “L’Aventure C’est l’Aventure” avec l’enlèvement de Johnny pendant son set.

Musique Jojo.

palais des sports

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.