Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

Eloge des périphéries // Le boulodrome Henri Salvador

vendredi 8 avril 2016 - Commentaire : 0

Accueil » Eloge des périphéries // Le boulodrome Henri Salvador

C’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de rigoler en ce moment, alors pour détendre l’atmosphère, j’appelle à la barre un rigolo parmi les rigolos, le chanteur Henri Salvador auquel la ligue de pétanque de Haute Normandie a dédié une oeuvre majeure : le plus grand boulodrome d’Europe

Parce que, vous le saviez tous, Henri Salvador était un gros fan de pétanque. Il devait d’ailleurs venir inaugurer cette cathédrale de la boule mais il est malheureusement décédé trois jours avant l’inauguration. Ce que le site internet de la BPSP (la Boule Saint Pierraise) présente avec une formulation de concours : “Depuis le 16 février 2008, jour de l’inauguration de l’espace 276 et des obsèques de son parrain décédé le 13 Février, la BPSP est le club résidant du boulodrome Henri Salvador.”

Et ce club, où se trouve-t-il donc ? (il y a un indice dans l’intro)… sur la commune de Saint-Pierre-Les-Elbeuf. Cette riante bourgade voisine de Rouen dont les 8300 habitants ont découvert un beau matin qu’ils hébergeaient désormais le plus grand boulodrome d’Europe, un monument que le monde entier nous enviera sans doutes un jour car il est promis à devenir un haut lieu culturel et sportif sinon un lieu de pèlerinage pour tous les amoureux de la pétanque. Car la boule saint-pierraise, c’est du sérieux, pas loin de 170 membres en 2015, soit grosso merdo 2% de la population de Saint Pierre. Mais que voulez-vous ma bonne dame, quand on aime, on ne compte pas, et les mesquins qui sont allé qualifier cette dépense de disproportionnée ne sont que des mauvaises langues, des feignasses et des rabat joie. On se bat pour aller lancer ses boules sur le sable lisse du boulodrome Henri Salvador.

le boulodrome henri salvador

Présentation du club

“Le siège du club était situé, au café/épicerie DEMORE (et ensuite DENIS), rue de la résistance jusqu’en 1969. Après les départs du président fondateur Jean DEMORE et du président DENIS, le siège fut transféré au Café des Sports route de Louviers. Il est administrativement toujours au café des Sports.
Les licenciés jouaient, au départ, dans la cour du café/épicerie. Ensuite, le club a été autorisé de 1969 à 1973, à s’entrainer sur le parking de la Witco et dans la cour des pompiers. Par la suite, dans les 1973, la mairie a mis à disposition comme terrain, le parking devant la salle des fêtes Claude Lambert rue aux Saulniers.
Ensuite, la commune nous a permis de pouvoir bénéficier d’installation hors normes, en permettant à la ligue de Haute Normandie de construire un boulodrome privé sur un terrain communal de 12670 m² d’une valeur de 85700 €, assorti d’un bail Emphytéotique de 30 ans.
Donc, depuis le 16 février 2008, jour de l’inauguration de l’espace 276 et des obsèques de son parrain décédé le 13 Février, la BPSP est le club résidant du boulodrome Henri Salvador.
Avec un défraiement de 4000€ par an, subventionné par la commune, le club permet, grâce à une convention passée entre la ligue et le club, à ses licenciés et à tous les “mordus” de la pétanque de s’entraîner les mardis et vendredis, de 13h30 à 19h30.”

Voila, donc si j’étais un peu calé en math, j’aurai aussi tenté le ratio entre le nombre de licenciés, le nombre d’habitants, le coût de fabrication, le coût annuel et le nombre d’heures d’ouverture par semaine, mais je laisse cela aux mauvais coucheurs. De toute façon, il n’est pas nécessaire de chercher une utilité à un bâtiment architecturalement aussi parfait et qui ne jure absolument pas dans l’environnement de hangars où il est construit…chapeau bas, messieurs.

le boulodrome henri salvador

(le site internet de l’asso est si priceless, que je n’ai pas résisté pas à en citer de larges extraits, mais si vous êtes un peu archéologue du net, vous devriez aller y faire un tour, c’est un monument à lui tout seul : le site de la boule saint pierraise).

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.