Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Safar, le projet world de Imed Alibi

lundi 18 avril 2016 - Commentaire : 0

Accueil » Safar, le projet world de Imed Alibi

Un dédale de rues à Essaouira la Sublime. Invitation au voyage avec Imed Alibi.

imed alibi percussion world music safar project

Contexte :
Au sortir d’une soirée exquise, faite d’ellipses et d’intemporalités, de rires et de mysticisme,
je rentrai chez moi plein du sentiment de cohérence, et bourré.

Un dédale de rues, dans un quartier que je ne connaissais pas,
et pour cause,
l’histoire se passe à Essaouira la sublime.


Quand je finis par retrouver la maison, terriblement fatigué,
je m’effondrai sur le seuil de la porte. Trou noir.

Plus tard, au réveil,
j’entendrais des percussions. Puis un violon qui s’envole. Arriverait ensuite une guitare.
Merde, qu’est-ce qui se passe ?

Début du voyage.

Safar signifie voyage.
Ce disque en est un. Au-delà des frontières, Imed Alibi nous entraîne également dans une aventure plus périlleuse encore, une joute avec nous-mêmes, un parcours exclusif vers l’avant au retour interdit, et où même le regard en arrière est proscrit.

Trad et mix.
Apaisant et tendu.
On s’imagine en séances de tortures pendant lesquelles on ne sait plus si on veut que ça aille vite ou qu’on nous épargne un peu. Mais quand je dis tortures, attention, c’est de celle dont on en redemande.

On a la sensation de voir sa vie accélérer. Une sorte de fuite en avant qui bouscule tout, les codes, les us, les “je-croyais-que”.

Bon, de toutes façons vous n’allez pas me croire.

À la fin je me retrouvai au fond d’une cave empoussiérée depuis la Création,
là avec des mâalems gnawas qui jouaient au domino sans mot dire,
et qui levèrent un œil sur ma personne. J’avais quelques kilos de plus, une barbe interminable,
des airs de oud plein la tête, le poids des ans sur mes épaules.
Combien d’années avais-je passé là ? Impossible à dire.

Mais plus mystique encore, combien d’année supplémentaire pourrais-je continuer ce voyage ?

imed alibi percussion world music safar project

Un topo, sur la page de France Inter

Son Facebook.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.