Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

Eloge des périphéries / Montematre

mercredi 18 mai 2016 - Commentaire : 0

Accueil » Eloge des périphéries / Montematre

Aux confins de Paris, on trouve un coin de paradis niché sur les versants d’une mignonne petite colline au sommet de laquelle est bâtie une jolie église blanche. Méprisé des parisiens qui semblent en ignorer les charmes, ce petit coin de Paris est adulé par les touristes du monde entier qui y retrouvent cette authenticité et cette poésie bohème qui font la réputation de la capitale française dans le monde entier. Ce coin de paradis, c’est Montematre

Je l’ai rencontré au hasard d’une recherche sur instagram. Le tag rassemble pas loin de 1000 clichés de touristes étrangers qui galèrent un peu avec notre orthographe compliquée (http://iconosquare.com/viewer.php#/tag/montematre/). Montematre, c’est l’archétype du quartier traditionnel parisien, avec ses rues pavées, ses échoppes aux devantures peinturlurées, sa petite placette où se rassemblent des peintres qui pleurent l’authenticité sur des huiles de poulbots, des aquarelles du moulin de la galette et des photos panoramiques de l’horizon parisien. A Montematre, on foule enfin le sol de ce Paris fantasmé sur des revues en papier glacé et des prospectus d’agence de voyage. Celui dont on a rêvé et qu’on n’a pas trouvé dans les autres quartiers. Les accordéonistes à tous les coins de rue, les pigeons sympa, des mecs avec des bérets, des brasseries où manger de la soupe gratinée et des escargots persillade….

montematre montematre montematre montematreSur les marches de la basilique, on se rassemble pour contempler la bruissante cité et on rêve au temps où tout Paris n’était qu’un immense Montematre et où les parisiens étaient ces gens avenants et sympathiques, bohème et artistes si proches de l’image d’épinal et si loin de la tragique réalité….

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.