Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Le jazz, yeah ! / Charlie Rouse

lundi 30 mai 2016 - Commentaire : 0

Accueil » Le jazz, yeah ! / Charlie Rouse

Charlie Rouse - Yeah! - 1961

Charlie Rouse, Yeah!, 1961

Charlie Rouse est plutôt connu pour sa longue collaboration, du début des années 60 à la fin des années 70 avec Thelonious Monk en étant membre du quartet de ce dernier. Il sera d’ailleurs membre du groupe Sphere dans les années 80, un groupe hommage à Thelonious Monk après sa mort en 1982.

L’album qui nous intéresse ici est Yeah!, un album sorti en 1961 et enregistré lors d’une session de décembre 1960 à New York.

New York, le jazz, l’hiver.

L’album commence avec un classique bien connu You Don’t Know What Love Is qu’il joue avec un calme, un romantisme, une grâce qu’il ne pouvait mettre en place dans le quartet de Monk. Mais il n’oublie pas l’urgence qu’il tient de cette expérience avec Monk.

À noter qu’un autre disciple de Monk; Sonny Rollins, dans son immense album Saxophone Colossus, reprenait lui aussi You Don’t Know What Love Is en 1956.

Le touché de Dave Bailey, le batteur, sur le dernier titre de la première face : Stella By Starlight, vient parfaitement coller au solo du saxophone de Charlie Rouse, lui permettant de développer un swing aérien.
Parce que oui, on parle d’un vinyl là, un 33 tours, 6 titres, 3 par face.

La deuxième face s’ouvre sur une composition du pianiste du quartet : Billy Gardner tout simplement nommé Billy’s Blue. Billy ouvre la track et vient alors comme une explosion le sax de Charlie. Le tempo un peu lent de la track permet de développer un blues relaxant. L’apogée de l’album.
C’est le premier enregistrement ici de Billy Gardner.

Voici donc Yeah!, un album de Charlie Rouse au saxophone tenor, Billy Gardner au piano, Peck Morrison à la basse et Dave Bailey à la batterie, sorti en 1961

ENJOY

(Sorry j’ai pas trouvé de lien autre que Spotify pour écouter l’album en entier.)

 

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.